La brigade de gendarmerie de Soulaines-Dhuys a fermé ses portes

La brigade a baissé pavillon hier.Photo d’archives.

La brigade a baissé pavillon hier.

Soulaines-Dhuys- Annoncée en juin dernier dans nos colonnes, la fermeture de la brigade de gendarmerie de Soulaines-Dhuys est effective depuis hier. Les militaires ont officiellement quitté la commune. Ces derniers sont toujours affectés sur le secteur mais ils ont changé de lieu d’habitation.

En effet, le bâtiment du conseil général qui les accueillait était vieux d’un siècle. Aucun chantier n’ayant été mis en œuvre pour rénover le bâtiment et conserver les militaires, ces derniers ont donc quitté les lieux pour être relogés dans le privé ou dans des habitations vacantes de la gendarmerie.

Coquille vide

Ce départ répond également à une volonté de réorganisation de la gendarmerie pour effectuer des économies : « La sécurité n’est cependant pas remise en cause. Il n’y a pas de baisse d’effectifs. Au contraire, nous serons plus efficaces en regroupant nos forces », assurait en juin dernier le commandant Pierre, responsable de la compagnie de gendarmerie de Bar-sur-Aube.

Conseiller général et maire de Soulaines, Philippe Dallemagne regrette cette fermeture, bien qu’il reconnaisse « la problématique des conditions de logement des militaires ». L’élu avait sollicité un entretien auprès du ministère de l’Intérieur pour plaider sa cause. En vain. Ouverte deux demi-journées par semaine, la brigade n’est désormais plus qu’une coquille vide aux mains du conseil général.

Source : L’Est Eclair

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.