La brigade accueille quatre nouveaux gendarmes

201810021288-fullLes quatre nouveaux gendarmes d e la brigade n’ont pas tardé à prendre leurs marques.

La brigade de gendarmerie de Saint-Jory voit ses effectifs se renforcer de quatre nouvelles recrues portant ainsi à trente-deux le nombre de gendarmes intervenant dans le cadre de la communauté de brigade (COB).

Serge Tissier : L’adjudant-chef Serge Tissier (45 ans) a débuté sa carrière en 2003 à l’école de gendarmerie du Mans puis rejoint l’escadron de gendarmerie mobile de Pamiers en 2008. Ensuite, il intègre la gendarmerie départementale de Seysses (obtention diplôme d’officier de police judiciaire). De 2015 à 2018, il est responsable du groupe nuit de la compagnie de gendarmerie de Toulouse-Mirail. Sa promotion au grade supérieur l’amène à Saint-Jory. «Ici, je suis dans la continuité des interventions en péri-urbain avec une forte activité et pas mal de délinquance» indique-t-il.

Jérémie Sarméo : Jérémie Sarméo (35 ans) est natif de l’Ardèche. Sauve, dans le Gard est sa première affectation. Il rejoint l’école de sous-officier de Libourne en 2008. Puis direction la Martinique pendant cinq ans avant cette mutation à Saint-Jory. Ce qu’il en pense :«En Outre mer, il y a plus de violence au quotidien et ici, il y a une activité très soutenue. J’apprécie beaucoup la région, étant sportif, j’aime le rugby qui aide à une parfaite intégration».

Clovis Bonnardel : Clovis Bonnardel (22 ans) vient de Creil (Oise). En 2015, il est gendarme adjoint volontaire (GAV), a fait l’école de gendarmerie de Tulle et est affecté au Peloton de Surveillance Intervention Gendarmerie (PSIG) d’Orthez (64) pendant trois ans. «Je suis ici depuis peu de temps, c’est une unité très sollicitée, on y retrouve beaucoup de petits délits» considère-t-il.

Julie Taborski : Julie Taborski (33 ans) est passionnée de police scientifique et judiciaire. A 19 ans, elle intègre l’école de gendarmerie de Montargis en tant que gendarme adjoint volontaire, puis est affectée au peloton d’autoroutes de Gaillon (Eure). Ensuite, elle rejoint l’école de sous officier de Montluçon en tant que «jeune gendarme brigade territoriale» pendant 7 ans. En 2014,elle est volontaire pour l’Outre mer et est affectée à la brigade de Ouvéa (Nouvelle Calédonie) pour une période de cinq ans. Elle revient dans sa région d’origine : «Je suis originaire de Léguevin et souhaitais me rapprocher. Ici, nous sommes souvent sollicités pour des interventions diverses.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.