J’adôôôre mettre à l’honneur les gens formidables… suite.

Introduction

Si nous sommes pris par les « élites » pour les « idiots » que nous sommes devenus, c’est à nous seuls qu’il appartient de ne pas le rester.

Chers nouveaux lecteurs, permettez-moi, en quelques lignes, de « planter le décor ». Pour les plus anciens, vous pouvez passer directement au sujet du jour.

Les évènements que nous subissons et que nous allons encore subir sont annoncés sur ce blog, depuis 2012. Je n’utilise pas de boule de cristal, mais je collecte et recoupe énormément d’informations. Cela me permet d’extraire les plus pertinentes. Ce recul m’amène à formuler des anticipations cohérentes.

Accéder à une masse d’informations souvent payantes, les vérifier, les trier, prends beaucoup de temps. Dans la vie, il n’y a pas de repas gratuit. Mon travail de lanceur d’alertes à un coût et donc un prix. J’offre gratuitement à un large public, un grand nombre de billets qui traitent de l’écume des choses. Pour m’aider à poursuivre ce travail, je ne demande pas de dons et n’ouvre pas de « cagnotte ».

Si vous êtes prêts à regarder en face une réalité, parfois dérangeante, mais toujours porteuse d’espoir, abonnez-vous aux « Rendez-vous d’Hubert ». En plus de bénéficier de solutions pratiques pour affronter sereinement la période compliquée qui est devant nous, ce sera votre manière de m’aider concrètement à améliorer la qualité de mon travail.

Sujet du jour : L’art de persévérer dans une idée géniale.

Nous vivons vraiment une époque formidable, ne trouvez-vous pas ? Oui, bien sûr, il y a ce fameux « Corona-entourloupus » qui déboussole beaucoup beaucoup trop de nos concitoyens. En même temps… à condition de vouloir faire l’effort de sortir de notre torpeur… c’est un moment idéal pour remettre les choses de notre vie, à leur véritable place et commencer, enfin… à Être qui nous sommes vraiment.

Un des effets bénéfiques de cette « plandémie » … si, bien sûr que si qu’il y en a !!! Non pas de pandémie, mais des effets bénéfiques. Par exemple, le fait que des « personnes ordinaires », loin, très loin de tout ce tumulte organisé, continuent à œuvrer pour le bien-être de leur prochain.

Mon billet du 4 septembre 2018 était consacré à l’une d’entre elles, en l’occurrence : Henri-Claude POISSON. Ce normand, las de voir les différents modèles de fauteuil roulant « ordinaires » n’avancer que par la force des bras de leur occupant ou bien, lorsqu’il est poussé par un accompagnant… a inventé, un guidon adapté qui permet de coupler un vélo au fauteuil roulant. Ce génial dispositif offre la possibilité aux utilisateurs de fauteuils roulants, de bénéficier de balades à vélo avec familles ou amis.

Plandémie ou pas, notre « ami Riton » n’a pas relâché ses efforts depuis. Il vient de me faire savoir que son « guidon miracle », qui équipe déjà plus de 500 cyclistes : « est maintenant fabriqué par une petite microentreprise, juste à côté de chez moi : MÉTALDECINDUS (07 86 50 58 15). Que du bonheur de faire travailler un jeune entrepreneur ».

Voilà un bel exemple qui illustre de quoi sont capables « des Gaulois réfractaires » !!!

« Soyez vous-même, les autres sont déjà pris »

(Oscar Wilde)

Chers lecteurs, inventeurs, ou pas, je vous aime et vous salue.

Source : Sérénité Patrimoniale

https://serenite-patrimoniale.com/

Lire également :

reportage Guidon HCP vélo pousseur tour de France 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.