Ivre, sans permis ni assurance, il fonce sur les gendarmes

Ousmane Sakho cumule toutes les infractions. Ce Creillois de 29 ans, comparaissait hier mardi devant le tribunal correctionnel de Beauvais pour notamment avoir foncé sur un gendarme lors d’un banal contrôle routier.

Tout se passe à Angy dans le canton de Mouy dans l’Oise. Il est une heure du matin ce samedi 4 janvier. Le prévenu est au téléphone dans son véhicule à l’arrêt, phares allumés. Une patrouille de gendarmerie se gare alors derrière la Renault. Les gendarmes lui demandent alors de sortir de sa voiture.

Ousmane Sakho panique. Évidemment : il n’a pas de permis, roule sans assurance et « j’étais bourré. j’avais bu trois rhums chez un copain », déclare le prévenu à la barre.

Il fuit à pied

Le conducteur décide alors d’accélérer, fonce sur un gendarme que « le n’ai pas vu, je vous assure ». Le militaire a juste le temps de se jeter sur le côté alors qu’Ousmane Sakho perd le contrôle de sa Renault, percute un trottoir, et tente de fuir à pied. Les gendarmes l’interpellent dans la foulée. « J’ai fait une erreur d’un enfant de trois ans. Je suis trop bête », plaide le prévenu, père justement de deux enfants et bientôt d’un troisième, prévu pour le mois de février. Le prévenu ne sera pas présent pour l’accouchement : le tribunal l’a condamné à dix mois de prison dont six avec sursis et mandat de dépôt. Ousmane Sakho devra aussi payer 500 euros de dommages au gendarme. « Mais je n’ai pas d’argent », conclut le prévenu.

Source : Courrier Picard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.