Il pénètre dans la gendarmerie de Carcassonne pour lancer des colis dans la prison

La gendarmerie Imbert Jeansou a une particularité, elle jouxte la prison de Carcassonne. D’où l’idée d’un jeune homme de 18 ans de s’y introduire pour lancer des colis dans la cour de la maison d’arrêt, à destination des prisonniers. Sauf qu’une fois dans la caserne militaire, il s’est fait prendre.

Carcassonne - la maison d'arrêt située à côté de la gendarmerie - archives © google street view© google street view Carcassonne – la maison d’arrêt située à côté de la gendarmerie – archives

L’action se passe lundi, en début d’après midi, à Carcassonne.
Un militaire de la brigade de gendarmerie surprend un individu à l’intérieur de la caserne en train de jeter deux paquets par dessus le mur de la prison.

Carcassonne - le mur qui sépare la gendarmerie à gauche de la prison à droite - archives © google street view© google street view Carcassonne – le mur qui sépare la gendarmerie à gauche de la prison à droite – archives

Immédiatement interpellé et placé en garde à vue, le jeune homme explique avoir agi sous la contrainte, sans savoir à qui sont destinés les colis contenant du tabac pour l’un et un téléphone portable complet pour l’autre.
L’intrus, un Mérinvillois de 18 ans, a également prétendu ignorer qu’il était dans une gendarmerie.

Ce facteur d’un jour, très étourdis, est convoqué devant le tribunal, le 4 novembre 2015, pour intrusion dans une enceinte militaire et remise irrégulière d’objet à un détenu.

Source : FR3 Languedoc-Roussillon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.