Hérault : la gendarmerie veillent sur les huîtres de l’étang de Thau

Hérault : la gendarmerie veillent sur les huîtres de l’étang de Thau

Des patrouilles sont effectuées jour et nuit.

PHOTO VINCENT PEREIRA

 

Dans l’Hérault, l’étang de thau est protégé pour empêcher les vols.

Patrouilles à pied et en voiture 24 heures sur 24 des affaires maritimes, survols nocturnes en hélicoptère par la gendarmerie… Comme sur le littoral atlantique, les zones conchylicoles du bassin de Thau sont sous haute surveillance en cette période de Noël.

Le but de ce dispositif renforcé est naturellement d’empêcher le vol d’huîtres, un mets très convoité par les consommateurs… et les maraudeurs. Car l’enjeu est de taille : les ostréiculteurs réalisent entre 40 à 60 % de leur chiffre d’affaires durant les fêtes de fin d’année. “Depuis que cette surveillance a été mise en place il y a quatre ans, quasiment aucun vol n’a été déclaré”, se félicite Philippe Ortin du Comité régional des ostréiculteurs.

Pour parer à toute tentative, l’étang de Thau est ainsi interdit à la navigation de 18 h à 6 h du matin. “Un hélicoptère équipé d’une caméra infrarouge scrute tout mouvement sur l’eau durant la nuit, poursuit le professionnel. Ce dispositif est dissuasif, il a fait ses preuves.” Pour les fêtes, ce sont près de 2 000 tonnes d’huîtres qui seront commercialisées à travers la France. “Contrairement aux années précédentes, la production est bonne. On fera face à la demande”, souligne Philippe Ortin.

Source : Midi Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *