La gendarmerie vigilante près du centre commercial

Lors des interceptions aléatoires, les gendarmes recherchaient en particulier des stupéfiants. - Lors des interceptions aléatoires, les gendarmes recherchaient en particulier des stupéfiants.

Lors des interceptions aléatoires, les gendarmes recherchaient en particulier des stupéfiants.

Principale zone commerciale de la région, l’aire de Chasseneuil Jaunay-Clan a fait l’objet d’une opération de surveillance renforcée hier.

Ils cherchent quelqu’un ? s’interrogeait hier un commerçant de la zone commerciale des Portes du Futur au nord de Poitiers, surpris de la forte présence de gendarmes à proximité de sa boutique. Non, les gendarmes ne recherchaient personne. Personne de particulier en tout cas : comme chaque année, la gendarmerie a accentué sa présence à proximité de l’hypermarché Auchan de Chasseneuil-du-Poitou et des dizaines de magasins voisins.

Le capitaine Riva, commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Poitiers, qui dirigeait les opérations, indiquait hier que la crise créée par les attentats de novembre à Paris n’a pas foncièrement modifié le dispositif habituellement mis en place. « Mais pour les gens, ça a un caractère plus important cette année : ils ont besoin de voir que les zones où ils font leurs courses sont sécurisées. »
Une trentaine de gendarmes ont participé à cette opération qui a duré tout l’après-midi : brigade de Jaunay-Clan, PSIG, brigade motorisée, brigade des recherches, ainsi que des réservistes rappelés pour l’occasion. Deux maîtres-chiens de Rochefort, spécialisés dans la recherche de stupéfiants étaient également présents, les contrôles d’automobilistes choisis de façon aléatoire donnant lieu à une fouille rapide des voitures.
Outre la surveillance des axes routiers, les gendarmes ont effectué des patrouilles à pied, tant dans les lotissements voisins que dans les galeries commerciales.
Cet effort particulier de la gendarmerie pour rassurer la population vient s’ajouter à ses tâches habituelles ainsi qu’à la surveillance, renforcée durant la période des fêtes, des abords du Parc du Futuroscope.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.