Haute-Loire : suspectés de cambriolage, ils se rendent aux gendarmes

illustration gendarmerie, gendarme, criminalite, aydat le 26 septembre 2013, photo thierry Lindauer - LINDAUER Thierry

Deux hommes de 30 et 31 ans ont été placés en garde à vue, dimanche, dans les locaux de la gendarmerie. Se sachant recherchés, ils se sont rendus aux forces de l’ordre.

Les deux suspects, connus pour leur implication dans plusieurs affaires de cambriolages et de stupéfiants qui leur avaient valu des peines de prison ferme, sont soupçonnés d’avoir commis un cambriolage dans le hameau de « Tournecol », sur la commune de Saint-Pierre-Eynac (Haute-Loire).

Un véhicule
pris en chasse
par les motards

Il est environ 23 heures, dans la nuit de vendredi à samedi, lorsque le propriétaire – absent – de la maison ciblée par les cambrioleurs, est alerté par la société de télésurveillance avec laquelle il a passé un contrat.

L’alarme de l’habitation vient de se déclencher. Le propriétaire se rend aussitôt sur les lieux et met en fuite les cambrioleurs. Une Opel Astra est identifiée. Les gendarmes déploient un dispositif de recherches.

Les motards de la gendarmerie prennent en chasse un véhicule correspondant au signalement, retrouvé peu après au Puy-en-Velay. Ses occupants se sont en revanche volatilisés. Mais les gendarmes disposent d’éléments suffisants pour confondre les suspects.

Les voleurs ont agi très vite : en moins d’un quart d’heure, ils sont parvenus à mettre à sac plusieurs pièces de l’habitation. Ils sont repartis avec un butin conséquent, mais dont le montant n’a pas été communiqué.

Se sachant identifié, le duo s’est présenté à la gendarmerie, dimanche, vers 16 heures. La garde à vue des deux hommes a été levée lundi. L’enquête a été confiée à la communauté de brigades du Monastier-sur-Gazeille.

Source : La Montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.