Gendarmerie, village seniors : ça pousse à Nozay ! (vidéo)

La nouvelle gendarmerie de Nozay ne sera livrée qu’en fin d’année. Mais déjà, les principaux bâtiments sont largement sortis de terre. De même, les travaux du village seniors vont bon train. Visite de chantiers…

4,87 millions d’euros hors taxe. C’est la coquette somme requise pour la construction de la nouvelle gendarmerie, route de Nort-sur-Erdre à Nozay, qui abritera à la fois la brigade territoriale et la brigade motorisée.

Un projet porté par la Communauté de communes de la région de Nozay (CCRN), un peu contrainte et forcée dans l’histoire. Des subventions sont bien prévues (1,349 million € issus, dans l’ordre décroissant d’importance : de la Direction nationale de la Gendarmerie, de l’État au titre de la DETR*, du Fsil** et de la Région), mais elles laisseront malgré tout une somme conséquente à digérer à l’intercommunalité.

Les travaux de terrassement ont démarré l’été dernier. Six mois plus tard, les principaux bâtiments sont tous sortis de terre et l’ensemble de la caserne se dessine parfaitement. Outre les locaux d’accueil du public et les bureaux, on trouvera des garages pour les véhicules, mais aussi et surtout 28 logements : neuf en petits collectifs, 17 maisons individuelles et deux studios.

Des locaux flambant neufs pour de meilleures conditions de travail pour les gendarmes, jusque-là cantonnés dans une gendarmerie obsolète… mais aussi l’obligation de vivre en casernement, plutôt qu’en maisons particulières, comme c’était le cas pour beaucoup d’entre eux… Un sacré changement en perspective.

Au 1er plan à droite : les futurs bureaux et locaux d'accueil du public. Au fond à gauche, les futurs garages pour les véhicules des gendarmes.
Au 1er plan à droite : les futurs bureaux et locaux d’accueil du public. Au fond à gauche, les futurs garages pour les véhicules des gendarmes.

 

Village seniors : 14 logements et une salle commune

Boulevard Hillereau, c’est un autre chantier qui prend forme depuis quelques mois : celui du village destiné à un public de seniors, « encore autonomes mais désireux de se rapprocher des services du bourg de Nozay », décrit Jean-Claude Provost, maire de la commune et vice-président de la CCRN à l’aménagement du territoire.

Dans le village senior, les futurs résidents bénéficieront d'un logement individuel et d'un jardin particulier.
Dans le village senior, les futurs résidents bénéficieront d’un logement individuel et d’un jardin particulier.

C’est en effet à cette dernière que revient l’initiative du projet, même si l’essentiel de celui-ci a été confié au promoteur privé Atlantique habitation. Celui-ci finance et gérera les 14 logements individuels prévus pour ce village seniors. Chaque logement aura son petit jardin privatif.

Dans ce projet, la CCRN ne finance « que » la viabilisation et la salle commune prévue dans le village. Soit un investissement de 410 000 € HT. Cette salle commune permettra aux résidents d’accueillir des proches. « Mais pas seulement, précise Jean-Claude Provost. L’idée, c’est de l’ouvrir aussi à des gens de l’extérieur, pour ne pas laisser les résidents uniquement entre eux. »

 

Un visuel de la future salle commune, financée par la Communauté de communes de la Région de Nozay.
Un visuel de la future salle commune, financée par la Communauté de communes de la Région de Nozay.

Tout proche de l’école primaire Sainte-Marie, le village seniors devrait aussi, à terme, rentrer dans les plans d’animations intergénérationnelles.

Retardé de plusieurs années à cause du problème hydraulique qui existait dans ce quartier – réglé par des travaux de la municipalité l’an dernier – ce projet est d’ores et déjà plébiscité et les logements devraient très vite afficher complet.

La livraison de l’ensemble est attendue pour le début de l’été 2018.

Cécile Rossin

Source : L’Eclaireur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.