Gendarmerie : une brigade expérimentale à Martigné-sur-Mayenne

Les gendarmes de la brigade de contact de Martigné-sur-Mayenne vont à la rencontre de la population, ici avec Franck Legros, un agriculteur.

Les gendarmes de la brigade de contact de Martigné-sur-Mayenne vont à la rencontre de la population, ici avec Franck Legros, un agriculteur. | Ouest-France

Depuis mars, les gendarmes de la brigade de contact consacrent tout leur temps à aller à la rencontre de la population dans les villages

Depuis début mars, la brigade de gendarmerie de Martigné-sur-Mayenne (Mayenne) est devenue une brigade de contact.

C’est d’ailleurs la seule du Grand Ouest. « Le but, c’est de remettre du bleu dans les campagnes. On redevient visible dans des secteurs où on allait moins et on fait de la prévention », précise son commandant, l’adjudant-chef Gilles Grossemy. Sur le long terme, l’idée est de nouer un rapport de confiance avec la population et de collecter plus facilement des informations.

En dehors de quelques enquêtes simples ou de renfort, la brigade, autonome, se consacre entièrement à ce travail de contact. Les gendarmes vont à la rencontre des entreprises et des commerçants et leur donnent des conseils de sécurité.

Ils échangent aussi avec les élus pour connaître leurs préoccupations et patrouillent dans les villages et aident à régler des problèmes de voisinages.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.