Gendarmerie : l’hommage au capitaine Alain Nicolas tué samedi à Orange

Une minute de silence était respectée.

Une minute de silence était respectée.

Un hommage solennel au gendarme tué samedi à Orange avait lieu mercredi à 15 h 30 dans la cour du groupement départemental de gendarmerie de la Haute-Loire, au Puy-en-Velay. Une minute de silence était respectée en la mémoire du capitaine Alain Nicolas.

Le 21 mai vers 8 h 50 à Gassin dans le var, un octogénaire blesse son ex-compagne avec un fusil de chasse avant de se retrancher dans sa maison. Les gendarmes de la brigade de Saint-Tropez se transportent sur les lieux. Au regard de la situation, l’antenne du groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) est engagée. Lors de la phase de bouclage du dispositif, l’individu tire sur l’adjudant Alain Nicolas et le blesse au visage ainsi qu’à la main. Pris en charge par les pompiers, il devait décéder à 12 h 30 des suites de ses blessures.

« Promu au grade de capitaine, il était âgé de 38 ans, marié et père de deux enfants. Les honneurs militaires lui sont rendus en ce moment même à l’occasion d’une cérémonie à Orange. Pour s’associer à cette cérémonie et en mémoire de ce camarade tombé dans l’exercice de ses fonctions, nous allons respecter une minute de silence » rappelait le lieutenant-colonel Jérôme Patoux, commandant du groupement de gendarmerie de la Haute-Loire.

Jeudi après-midi se déroulera une cérémonie identique en hommage aux quatre gendarmes tués dans un crash d’hélicoptère dans les Hautes-Pyrénées vendredi dernier.

Source : L’Eveil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.