Gendarmerie. Le lieutenant Wilfried Lemaître en poste

Hier matin, le lieutenant Wilfried Lemaître a officiellement pris ses fonctions...

Hier matin, le lieutenant Wilfried Lemaître a officiellement pris ses fonctions lors d’une cérémonie militaire.

Nouveau commandant de la gendarmerie de Fouesnant depuis le 1e r août, le lieutenant Wilfried Lemaître a officiellement, pris, hier, ses fonctions. Le lieutenant Wilfried Lemaître est le nouveau commandant de la brigade de gendarmerie de Fouesnant depuis le 1e r août, date à laquelle il a succédé au lieutenant Christophe Baulard. Hier matin, il a officiellement pris ses fonctions lors d’une cérémonie de « Prise de commandement », orchestrée par le capitaine Lamarre, commandant de la compagnie de gendarmerie de Quimper. Lors de cette cérémonie, très militaire, le lieutenant Lemaître a pris le commandement de sa première unité depuis son accession au grade d’officier, en 2014. En présence de représentants d’associations patriotiques, de gendarmes en retraite et d’élus, il a rappelé sa volonté de s’installer pour 4 ans en Cornouaille, après un début de carrière basé dans le Val d’Oise et en Normandie. Avec un trait d’humour, le capitaine Lamarre lui a souhaité la bienvenue en précisant que, « père de quatre enfants en bas âge, les nuits agitées n’ont aucun secret pour vous ». Tout en précisant qu’il a connaissance de « ses qualités de polyvalence et de rigueur morale ». Ce qui ne l’exonère en rien de lui confier une « feuille de route » pour les quatre années à venir. « De l’exigence avec vous-même, vos hommes et l’image que doit dégager la gendarmerie auprès de la population. De la réactivité et du dialogue avec la population ». Et de rappeler que « la proximité avec le public, dans un métier très technique et juridique, devient essentielle ». Vingt gendarmes à l’année À la brigade de Fouesnant, le lieutenant Lemaître aura pour adjoint le major Frédéric Lefebvre, en poste depuis 2012. « Nous sommes vingt gendarmes à l’année et 36 en saison estivale, soit quatorze officiers de police judiciaire, deux gendarmes adjoints et quatre agents de police judiciaire. Avec un officier de police judiciaire spécialement détaché à l’environnement et sept techniciens en identification criminelle de proximité. Nous recevons également le soutien de deux référents en travail illégal ». Pour l’heure, le lieutenant Lemaître promet de rencontrer, au plus vite, les personnalités de la circonscription et de poursuivre le travail accompli.

Source :  Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.