Gendarmerie. Le général Favier arrive en Bretagne

Le général Jean-Luc Favier retrouve la Bretagne. Cette fois, en tant que...

Le général Jean-Luc Favier retrouve la Bretagne. Cette fois, en tant que commandant en second de la région de gendarmerie et commandant de la zone de défense.

Depuis le 1e r août, le général Jean-Luc Favier est le commandant en second de la région de gendarmerie de Bretagne, commandant la zone de défense et de sécurité Ouest. Âgé de 54 ans, arrivé de Bourgogne où il commandait la région de gendarmerie depuis 2011, Jean-Luc Favier connaît déjà bien la Bretagne puisqu’il a fait ses études à l’école militaire de Saint-Cyr dans les années 80 et qu’il a commandé le groupement de gendarmerie d’Ille-et-Vilaine de 2003 à 2006. « De cette période je garde notamment le souvenir de la gestion de gros événements comme le Space, certains grands teknivals et les revendications des maraîchers du secteur de Cancale, se remémore-t-il. C’est aussi l’époque des réflexions sur la création du centre de rétention de Saint-Jacques-de-la-Lande et de la mise en place des communautés de brigades ». Commandant en second de la région Bretagne, il a pour mission spécifique le commandement de la gendarmerie mobile sur les 22 départements du Grand Ouest et la gestion du dialogue social sur la zone Ouest. Dès que possible, le général se rendra sur le terrain pour rendre visite aux renforts côtiers, en cette saison d’affluence au bord des plages. Dans ses nouvelles fonctions, il espère « parfaire sa connaissance opérationnelle de la Bretagne et mener de front les missions régionales et zonales, qui amènent des problématiques différentes et des enjeux différents ». Il affirme être heureux de revenir à Rennes, dans une « région attractive qui a plutôt bonne réputation ». Il concède tout de même que les Bretons sont parfois durs dans leurs revendications. « Ce sont des gens de conviction, conclut-il. Ayant épousé une Bretonne, je ne vais pas dire le contraire ! »

Source : Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.