Gendarmerie. Benoît Malbrancke officiellement chef de compagnie

Le colonel Pégourié, patron des gendarmes du Finistère, présente le chef...

Le colonel Pégourié, patron des gendarmes du Finistère, présente le chef d’escadron Malbrancke, nouveau commandant de la compagnie de gendarmerie de Brest.
La cérémonie officielle s’est déroulée hier, même si le chef d’escadron Benoît Malbrancke a réellement pris ses fonctions le 1e r août. Mais les traditions sont chères à la gendarmerie et, hier, sur la place d’armes du quartier Buquet, les choses ont été faites comme il se doit. Le colonel Richard Pégourié, commandant le groupement de gendarmerie départementale, a officiellement désigné à ses hommes de la compagnie de Brest que le chef d’escadron Malebrancke « est désormais leur chef ». Ce militaire de 36 ans, issu de l’école spéciale militaire de Saint-Cyr et stagiaire du Collège interarmées de Défense (la fameuse « école de guerre »), va piloter 140 gendarmes, répartis dans quatre communautés de brigades, sur un territoire de 800 km, qui compte environ 150.000 habitants. Le procureur de Brest, Éric Mathais, ainsi que le sous-préfet et certains des maires des communes dépendant de ce secteur gendarmerie (dont Stéphane Roudaut, de Gouesnou), étaient présents à cette prise de commandement.

Marié et père de deux enfants

L’officier de gendarmerie, originaire de Blois (Loir-et-Cher), a servi à Chatellerault, Baccarat, et à Issy-les-Moulineaux, mais ses missions l’ont également conduit en Nouvelle Calédonie, en Guyane ou à Haïti. Il déclarait au Télégramme, début août, être avide de découvrir la région brestoise. Nul doute que c’est désormais le cas. Au milieu de l’aréopage de képis et de sabres, de galons et de gants blancs, il y avait aussi un petit garçon et son frère dans les bras de leur maman. Le chef d’escadron Malebrancke est papa de deux enfants.

Source :  Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.