Gaillon [Conseil municipal] La future gendarmerie à la Verte-Bonne ?

“La proximité des écoles, collèges, lycée, commerces, loisirs, etc. est un plus pour les représentants de l’ordre » a en tout cas estimé le maire lors de la dernière séance.

Cette partie du parc de la Verte Bonne pourrait accueillir la nouvelle gendarmerie.
Cette partie du parc de la Verte Bonne pourrait accueillir la nouvelle gendarmerie.
Le sujet est récurrent. Concrètement va-t-il enfin trouver une solution en 2016 ? En matière de gaspillage de l’argent public, il est un bel exemple quand on sait que cinquante-cinq familles de gendarmes résident depuis de longues années, dans des propriétés appartenant à des privés (en moyenne 730  € de loyer mensuel).Lors du dernier Conseil municipal, le maire évoquant le nouveau projet de construction d’une nouvelle gendarmerie à Gaillon précisait : « Nous souhaitions qu’elle s’installe sur le terrain de la propriété des ‘Belles Lettres’  (ex-magasin Atac). Une commission s’est réunie avec le sous-préfet, le colonel du groupement de l’Eure, des responsables du service financier de la gendarmerie nationale ».

13 500 à 15 000 m2 nécessaires

Après avoir visité le site situé avenue du Maréchal Leclerc, le groupe a jugé ce dernier trop à l’étroit. Le souhait formulé pour la nouvelle construction nécessitera entre 13 500 et 15 000 M2, permettant l’accueil des locaux techniques, garages, administratifs et l’hébergement d’une soixantaine de familles (brigade et peloton autoroutier). C’est donc un projet conséquent.

Bernard Le Dilavrec précisait l’autre soir : « Le colonel m’a confirmé qu’il était intéressé par un autre terrain d’une commune voisine dont le coût serait de l’ordre de 150 000 à 200 000  € ».

Interrogé sur le nom de cette autre commune d’accueil du projet, le maire n’a pas souhaité répondre à Antoine de Cosmi. En fait, d’après nos informations, un groupe de la gendarmerie a été aperçu en repérage, voici peu à Saint-Aubin-sur-Gaillon, sur les hauteurs du village. Alors que l’activité principale des gendarmes se situe sur Gaillon et Aubevoye, où se trouvent banques et autres postes, il serait curieux d’implanter la nouvelle gendarmerie en un lieu permettant une moindre réactivité.

Des échos positifs

« Je me suis dit qu’il fallait que l’on garde cet équipement sur le territoire de Gaillon », précisait de son côté le maire. « J’ai fait une proposition de terrain sur une partie du parc de la Verte-Bonne (15 000 M2). La commission est revenue constater sur place. Cela semble lui convenir, les échos semblent positifs. Le dossier a été transmis à la direction générale de la gendarmerie, laquelle souhaite un engagement concernant le prix. La proximité des écoles, collèges, lycée, commerces, loisirs, etc. est un plus pour les représentants de l’ordre. La présence de soixante familles en ville va plutôt dans le bon sens tout comme pour la sécurité de nos concitoyens ».

Le prix de 150 000  € pour ce terrain a été communiqué aux représentants de la gendarmerie. C’est à l’unanimité que le Conseil municipal a validé la décision du maire.

Source : L’Impartial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *