Fumel (47) : après le tir sur la gendarmerie, l’enquête se poursuit

Alors que la brigade a été la cible d’un tir de carabine jeudi soir, les gendarmes travaillent toujours sur les éléments livrés par des témoins.

Fumel (47) : après le tir sur la gendarmerie, l'enquête se poursuit
Plusieurs interpellations ont eu lieu la semaine dernière, mais elles n’ont rien donné. ©

“SO”

es investigations sont toujours en cours après le tir de carabine qui a atteint la gendarmerie de Fumel, jeudi soir, vers 21 h 30. Celles-ci ont été confiées aux enquêteurs de la section de recherches d’Agen.

Publicité

Ce coup de feu, visant les bureaux situés au rez-de-chaussée n’avait fait aucun blessé mais des dégâts avaient été constatés sur un volet et une vitre.

En fin de semaine dernière, plusieurs interpellations ont eu lieu : il s’agissait de personnes pouvant avoir des motifs pour tirer sur la brigade. Mais ces pistes n’ont rien donné. Les gendarmes travaillent autour d’éléments livrés par des témoins. « C’est un acte très grave qui a été commis », a rappelé le colonel Facquet, commandant le groupement de gendarmerie de Lot-et-Garonne, pour qui “il n’y aucun motif qui puisse justifier de telles représailles à ce jour”.

Source: Sud Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *