Évron Gendarmerie. Départ du capitaine Philippe Jacquier

Le capitaine Philippe Jacquier, commandant de la communauté de brigades de gendarmerie Évron-Montsurs a fait valoir son droit de départ à la retraite après 37 années de service.

Jérôme Besle, commandant de compagnie, Philippe Jacquier et son épouse, Joêl Balandraud. -
Jérôme Besle, commandant de compagnie, Philippe Jacquier et son épouse, Joêl Balandraud. –

Jeudi 11 mai, une assistance nombreuse s’est retrouvée, à la salle des 4 Vents, à l’occasion de la cérémonie de départ à la retraite donnée en l’honneur du capitaine Philippe Jacquier. Madame la Sous-Préfète de Mayenne était présente avec, à ses côtés, Guillaume Garot député, Samia Soultani-Vigneron vice-présidente du conseil régional, Joël Balandraud président de la communauté de communes des Coëvrons et maire d’Évron, ainsi que des élus du territoire, des officiers, gradés, gendarmes adjoints et gendarmes, des représentants des sapeurs pompiers, de chefs d’entreprises et présidents d’associations…

Eloges professionnels

Le capitaine Jérôme Besle, commandant la compagnie de gendarmerie de Mayenne, accompagné de son adjoint le capitaine Denis Lancel, a retracé avec éloges le parcours du capitaine Jacquier :

« Tu es au sein de l’Institution depuis le 2 février 1981. Après un passage à l’école des sous-officiers de gendarmerie à Châtellerault, tu as débuté ta carrière en choisissant la gendarmerie mobile à l’escadron 1/3 Drancy dans le 93… Tu es détenteur de la médaille de la défense nationale gendarmerie échelon Or. Tu as été félicité à 18 reprises au cours de ta carrière, reflet de tes qualités professionnelles, »

saluant le travail au quotidien, ses connaissances professionnelles, la qualité des échanges avec les élus et les partenaires. Le capitaine Philippe Jacquier quittera ses fonctions le 1er juin et regagnera Dinard, près de sa famille, mais ne restera pas inactif pour autant : « Toutefois, volontaire et motivé, tu vas intégrer la réserve et tu pourras faire bénéficier de ton expérience les jeunes, » a conclu le capitaine Jérôme Besle.

Qualités humaines

Joël Balandraud a mis en exergue la qualité d’homme de terrain du capitaine Jacquier « en lien avec les élus, la population, dans un esprit d’échanges malgré des moments pas toujours faciles liés à une délinquance locale bien particulière, à des manifestations d’agriculteurs, à l’évasion de l’assigné à résidence, au suivi du centre d’accueil et d’orientation des migrants de Sainte Suzanne, privilégiant les échanges humains permettant ainsi de sortir au mieux de ces situations difficiles. »

Nouveau permis

Il a reçu la médaille de la ville d’Évron des mains de Joêl Balandraud et, de celles de Jean-Pierre Morteveille, celle de Sainte Suzanne, avec différents cadeaux dont un, original, qui lui a été remis par son adjoint, le major Lepeltier, au nom de la brigade : un bon pour passer son permis… Cette fois-ci de bateau.

La conclusion lui revenant il a insisté, avec émotion :

« J’ai fait un métier formidable. Je souhaite que chacun d’entre vous puissiez le jour de votre départ en retraite avoir eu autant de joie que j’ai pu en avoir à exercer mon métier de gendarme. »

Il sera remplacé par le lieutenant Yann Barrachina.

37 ans et 4 mois de carrière l’ont conduit tour à tour à Drancy (93), Muzillac (56) ; Guingamp (56) ; Jugon les Lacs (22) ; Montfort sur Meu (35) ; Rennes et Redon (35) et, depuis septembre 2013, à la communauté de brigades d’Évron-Montsurs.

Source : Les Alpes Mancelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.