Et pan! Un prêtre met un carton rouge à Gérald Darmanin

Du seul fait du droit naturel imprescriptible de l’homme d’être né et là sur terre, aucun régime politique ne peut nous prendre le droit de vivre comme celui de respirer comme les dictateurs en herbe le font depuis près d’un an par une pratique qu’ils aimeraient bien pérenniser.
 amar_darmanin-696x464-1

Sur France Inter, Gérald Darmanin a déclaré, au sujet du formulaire que devront désormais remplir toutes les associations religieuses en France…

“Nous ne pouvons plus discuter avec des gens qui refusent d’écrire sur un bout de papier que la loi de la République est supérieure à la loi de Dieu.”

Une déclaration qui a fait bondir les catholiques les plus avertis de France. Au premier rang desquels le PadreBlog, un blog tenu par des prêtres, et très populaire dans les paroisses françaises.

Le père Amar, figure du PadreBlog, a ainsi répondu au ministre de l’Intérieur…

“Alors, cher Gérald Darmanin, il sera AUSSI difficile de discuter avec nous, chrétiens. Notre foi nous impose d’obéir à César et d’être de bons citoyens… tant que César ne se prend pas pour Dieu!”

Et pan sur le nez! Occupe-toi de tes oignons, Gérald! Les catholiques sont exemplaires dans le respect des lois de la République laïque, alors, laisse-les penser ce qu’ils veulent et croire ce qu’ils veulent. Et, surtout, ne te prends pas pour Dieu, petit homme politique, pécheur et mortel! Ne nous dis surtout pas que tu es supérieur à Dieu.

“Heureusement que dans l’histoire, certains ont su résister à des lois iniques au nom de leur conscience, depuis Antigone jusqu’à de Gaulle.”

Sous-entendu: s’il faut entrer en résistance, nous le ferons. Car nous plaçons la défense du Bien loin au-dessus-de la peur de l’État, et l’amour de Dieu très loin au-dessus des bisous empoisonnés de Gérald.

“Le rôle de l’État n’est-il pas plutôt de protéger la liberté religieuse et de conscience, d’en permettre l’exercice et de veiller au respect de l’ordre public? Cela devrait suffire à combattre l’islamisme qui ne reconnaît ni la liberté de conscience, ni l’autorité légitime de César dans son domaine.”

En clair: fais ton job de flic, Gérald, au lieu de te prendre pour l’incarnation du droit, de la philosophie et de la morale. D’avance, merci.

En jouant avec l’avortement et avec l’interdiction des messes comme avec le feu, en refusant de nous souhaiter Noël, en voyant de la tolérance partout où il y a de l’islam, en étant copain avec les sorcières et ennemi des traditions, le pouvoir macronien s’est mis les catholiques à dos. Et ils ont de la mémoire. Ils n’oublient jamais le sifflement de la guillotine sous les applaudissements des laïcards.

Capture d’écran 2021-02-05 à 16.30.38

Source: PadreBlog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.