En soulevant le tapis on a retrouvé planqués des milliers de morts victimes de la première dose

Le professeur Fenton a retrouvé plus de 50 000 morts mystérieux en grande Bretagne . Ils sont décédés entre janvier 2021 et mai 2022 d’autre chose que la covid. Planqués maladroitement par l’ONS britannique parmi les décès NON COVID des NON VACCINES il ne peut s’agir que d’un excés de morts non covid enregistrés pour des causes survenues MOINS DE 15 JOURS APRES LA VACCINATION

Tout part de l’anomalie suivante : les décès non covid des non vaccinés à âge comparable explosent de 60% depuis le début de la vaccination

600 décès NON COVID pour 100 000 non vaccinés qui sont environ 10 millions dans le pays

https://probabilityandlaw.blogspot.com/2022/07/all-you-need-to-know-to-understand-why.html

Il n’est pas nécessaire d’examiner très attentivement les dernières données de l’ONS sur la mortalité toutes causes par statut vaccinal pour confirmer ce que nous disons depuis longtemps (voir par exemple ici et ici ) : les données de l’ONS sont donc manifestement erronées ( en raison d’une mauvaise catégorisation, de décès par vaccin manquants et de sous-estimations de la proportion de non vaccinés) comme étant sans valeur. 

Ce simple extrait du tableau 3 sur le taux de mortalité standardisé selon l’âge (ASMR) *** pour les décès non covid sur toute la période (janvier 2021 – mai 2022) est tout ce que vous devez savoir pour réaliser que tout le reste du rapport est problématique.

taux de mortalité standardisé selon l’âge pour les décès non liés au covid (pour 100 000 personnes)
Non vacciné1474.3
Déjà vacciné892.9

(notez que l’ONS n’a, curieusement, pas fourni l’ASMR de la population combinée pour les décès non covid ou tous les décès pour cette dernière période – nous avons écrit aux auteurs du rapport demandant ces chiffres car ils ne peuvent pas être calculés à partir des données fournies ).

Puisqu’il s’agit du taux de décès non liés au Covid, il devrait – dans les deux catégories – être similaire au taux de mortalité historique standardisé selon l’âge à l’ époque pré-Covid . Eh bien, il se trouve que l’ ONS a produit exactement ces chiffres :

Antaux de mortalité standardisé selon l’âge
2019925.0
2018965.4
2017965.3
2016966,9
2015993.2
2014953.0
2013985,9
2012987.4
2011978.6

Remarquez à quel point ces chiffres sont stables d’une année sur l’autre (même au cours de l’année principale « covid » 2020, l’ASM n’a atteint que 1043). Alors qu’est-ce qui pourrait expliquer une augmentation de 60 % des décès non covid en 2022 chez les non vaccinés et une baisse de 5 % des décès non covid chez les vaccinés ?

REPONSE / ILS ONT PLANQUE LES DECES NON COVID DES VACCINES SURVENANT DANS LES 15 JOURS POST INJECTION DANS LA CATEGORIE DES NON VACCINES

Source : PGibertie

Une invitation à raisonner :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.