Élections – Réflexions de l’un de nos lecteurs

L’un de nos fidèles lecteurs nous adresse un texte que nous partageons avec vous :

Bonjour à tous,

Comme chacun le sait, une élection est en cours et même si l’on sait que l’actuel locataire de l’Élysée n’est pas tout seul à la manœuvre, il est néanmoins le représentant direct d’une certaine oligarchie qui ne nous veut pas du bien, à nous le peuple. Cet homme est possiblement sur le point d’être réélu, et je vous assure que l’entreprise de démolition commencé il y a 5 ans sera parachevée sur son prochain mandat. Commençons tout de même par quelques éléments.

Tout d’abord, rappelons-nous ce que ce monsieur a à son actif :

La destruction du service public (17 000 lits supprimés pendant son quinquennat, les tribunaux, poste ou maternité fermé un peu partout en France,…) en vue de tout privatiser et vendre à ses amis qui le financent,

L’épisode Gilets jaunes avec son lot de mutilés, d’éborgnés,

L’épisode convoi de la liberté où les véhicules blindés de la gendarmerie sont envoyés pour réprimer pendant que la racaille sévit toujours plus et en toute impunité,

La censure à la télé, la radio, dans la presse écrite et sur internet (une journaliste de l’Obs verbalisée par la BRAV parce qu’elle interviewait des gilets jaunes il y a quelques jours et tellement d’autres),

La ridiculisation, le discrédit et l’invibilisation de prix nobels, de scientifiques et médecins qui ne vont pas dans le sens du narratif COVID,

Le patrimoine de cet ancien banquier de chez Rothschild caché on ne sait où,

Les mensonges permanents (jamais de pass puis le pass, jamais d’injection obligatoire puis 15 000 soignants suspendus, car refus du chantage, plus les pompiers, plus les gendarmes punis ou mutés),

L’utilisation de cabinets privés (Mac Kinsey) payés des fortunes pour des missions dont la haute fonction publique devrait s’acquitter, tout cela pour arroser des amis avec nos deniers,

Les collusions, conflits d’intérêts, la corruption (labo pharmaceutique PFIZER multiple récidiviste condamné pour falsification de données notamment, médecins présents sur les plateaux télés ne présentant jamais leurs conflits d’intérêts alors que la loi l’exige, BLACKROCK qui veut mettre la main sur la gestion des retraites françaises alors que ce sont des entreprises privées et étrangères),

Les gardes à vue illégales (comme cette avocate très récemment, qui défendait un opposant politique),

L’enfermement des opposants politiques,

Benalla, la perquisition retardée, le coffre disparu,

La vente de fleuron de l’industrie française comme ALSTHOM, ce qui s’apparente à de la haute trahison,

Les lois enfreintes quotidiennement, discrimination selon l’état de santé, extorsion du consentement par intimidation, chantage, violation du secret médical, harcèlement moral, mise en danger de la vie d’autrui…

La propagande déversée par des médias achetés et détenus par ceux qui financent le poudré de la république,

Les morts du RIVOTRIL, le REMDESIVIR, les morts fautes de soins, les suicides chez les moins de 10 ans (du jamais vu selon plus d’un pédopsychiatre),

Et j’en oublie très certainement.

………………………

Tout cela en 5 ans et voici la France devenue un cartel de baron, une mafia tentaculaire, une république bananière. J’entends que si Marine passe, cela sera les heures sombres, le fascisme. Mais le fascisme, le totalitarisme ou la tyrannie, prenez le mot qui vous convient le mieux, il est déjà là. L’enfer ne fait que commencer, car mister président nous annonce déjà la couleur et ne s’en cache pas :

Retraite à 65 ans (pour info, l’UE commence déjà à évoquer une retraite à 70 ans, sachant que 80 % de nos lois françaises sont des retranscriptions de la Commission européenne dirigée par des gens non élus, avec à sa tête Ursula Von der Leyen ancienne ministre allemande avec beaucoup de casseroles et multiples collusions avec les Lobbys industriels, pharmaceutiques…),

Université payantes où comment plonger encore plus la jeunesse dans la précarité en creusant les inégalités,

Travailler pour avoir son RSA,

Le retour des anciens pass et l’apparition de nouveaux (pass énergies où vous serez limités en consommation de carburant, électricité, mais pas pour eux bien évidemment, grâce à l’arnaque du Climat),

La surveillance et le contrôle total des individus (les maisons individuelles et les voitures sont des espaces de liberté qu’ils veulent rendre de plus en plus inaccessible),

Et la liste ne s’arrête pas là.

Que croyez-vous qu’il va se passer ? Où cela va-t-il nous mener ?

Bientôt vous n’aurez plus le choix. Vous soumettre, vous battre ou vous barrer. Vous pensez que je plaisante, que c’est de la science-fiction ? Faites vos recherches, j’en fais depuis des années. Alors aujourd’hui, je fais moi aussi du lobbying, mais un lobbying citoyen, juste avec mes convictions et ma détermination. De toute façon, je n’ai pas les moyens de vous soudoyer ni de vous menacer. J’entends les belles âmes nous prévenir sur ce qui vient si nous votons mal. J’emprunterai les mots de monsieur Régis de Castelnau pour illustrer ma pensée :

« Le spectacle du grand barnum antifasciste présente une caractéristique qu’il convient de relever. »

Les « artistes » subventionnés, financés par la France qui travaille, habitant dans les meilleurs endroits, vivant très confortablement, vous appellent à voter Macron. Mais attention, ils précisent que c’est sans illusion, faut pas croire.

Les sportifs enfants gâtés du sport business, riches à millions, qui vivent tout aussi confortablement et pour beaucoup ont choisi les paradis fiscaux, vous appellent à voter Macron. Mais attention, c’est pour défendre les valeurs du sport, parce que ceux qui les font vivre, ceux qui vont au stade, ils votent pour quelqu’un qui n’aime pas les valeurs du sport.

Les petits marquis qui se prennent pour des intellectuels, ceux qui publient chez « La Fabrique », les influenceurs de l’espace, les youtubeurs, vous appellent à voter Macron. Mais attention, comment qu’ils ont pas trop dit du mal de Macron avant. Comment qu’ils l’ont pas trop critiqué. Comment qu’ils ont pas trop dit qu’il fallait passer au communisme. Mais eux ils ont le droit puisque c’est leur business. Mais quand il s’agit de ses intérêts matériels, là il n’y a plus à hésiter il faut redevenir sérieux.

Ceux qui sont trop de gauche, trop républicains, qui sont contre le Capital néolibéral, que si la planète va mal c’est à cause de lui, qui trouvent que l’exploitation c’est très mal, et que les libertés publiques c’est quelque chose d’essentiel, ceux-là aussi appellent à voter Macron. Parce que le nazisme génocidaire est aux portes, et que le nazisme génocidaire, ils sont contre. Mais attention ils sont toujours trop de gauche, et quand Macron qu’ils auront réélu détruira le système de santé, collera la retraite à 70 ans, démantèlera les services publics, abolira la liberté d’expression, portera atteinte aux libertés fondamentales, promis ils seront dans la rue entre deux rangées de flics, pour dire que c’est pas bien du tout.

Alors on va leur rappeler une chose très simple, une tautologie :

VOTER MACRON, C’EST VOTER POUR MACRON !

On ajoutera que c’est VOTRE CANDIDAT. Et que vous choisissez celui qui a éborgné, amputé, embastillé ceux qui osaient s’opposer à lui. Celui qui démolit méthodiquement l’État-providence français. Qui démantèle les services publics et vend à l’encan le patrimoine industriel que nos ouvriers font vivre pour le profit de tous. Celui-ci piétine les libertés publiques et a transformé notre pays en république bananière. Toutes vos contorsions, vos explications, votre antifascisme en carton ne sont que des prétextes. Vous ne choisissez qu’en fonction de votre intérêt. Tout le reste est du bavardage.

Alors quand vous aurez réélu VOTRE CANDIDAT, et que vous oserez venir vous plaindre de ses agissements, nous vous demanderons de LA FERMER.

PS : l’abstention et le vote blanc sont respectables. Si l’on se prétend contre le système Macron, voter pour lui n’est pas négociable. »

J’ajouterai que je suis abstentionniste depuis très longtemps, mais que là, j’ai bien compris que même si je veux montrer que je ne suis plus d’accord avec ce cirque des élections, si je m’abstiens, si 90 % des gens s’abstiennent, ils s’en taperont le cul par terre et diront, nous sommes élus, même avec trois voix.

Je vous dirai aussi pour être complet que Marine, je n’ai pas spécialement confiance en elle. Elle a changé d’avis, elle est sûrement carriériste, peut-être menteuse. Oui cent fois oui. Et alors ? Avec elle, même si on a que quelques pourcent de chances d’avoir du mieux c’est mieux que 0 % avec l’autre dingo cocaïnomane et amoureux de sa maman. Je pense qu’on a suffisamment d’éléments sur lesquels se baser pour savoir que demain, on sait ce qui nous attend.

Marine propose de consulter le peuple, d’instaurer le RIC, de maintenir la retraite à 62 ans, de baisser la TVA sur les produits de 1ères nécessités, d’abolir les pass, de sortir du commandement intégré de l’OTAN (un peu moins de domination américaine ne nous fera pas de mal). Il y a aussi les sujets plus clivants sur l’immigration et la délinquance, qui je vous le précise sont mis en place par les copains de MACRON. Je sais que ce n’est pas la solution miracle et le programme parfait, mais cela nous laisse une chance, aussi infime soit-elle. Chacun continuera à se battre pour ce en quoi il croit et peut-être en face aurez-vous une autre réponse que cynisme, mépris, arrogance, violence etc…

Pour les pro Marine, attention aux illusions perdues et pour les anti, peut-être une bonne surprise. La priorité est que l’autre criminel s’en aille et soit jugé ainsi que tous ses complices.

La population doit se réveiller, se prendre en main et pas toujours pointer du doigt le voisin qui serait responsable de ses malheurs. Nous avons tous le devoir d’essayer, ne serait-ce que pour ceux qui nous ont précédés dans des moments difficiles ainsi que nos enfants. Bien sûr que j’ai peur, que croyez-vous ? J’ai peur pour ma fille qui remettra le masque avec MACRON et qui ne sait plus si elle peut faire confiance à l’école et aux adultes. J’ai peur, car on est en train de lui apprendre qu’être distant les uns des autres doit devenir la norme, qu’elle ne doit pas jouer avec ses copines, ne doit pas s’approcher de sa mamie et éviter d’embrasser son père. J’ai peur de l’injection obligatoire pour moi et les enfants alors que je n’ai aucune idée de ce qu’il y a dans leur tambouille. J’ai peur de lui laisser un monde insipide, violent, cynique, consumériste et sans joie. Et ? Courage et hauts les cœurs. Que ceux que j’entends dire, c’est comme ça, réfléchissent bien. Je ne crois pas à la fatalité, l’avenir, il est ce que nous en faisons. Je suis à deux doigts de quitter mon pays la queue entre les jambes comme quoi ? Un réfugié, un banni, un exilé. La France que j’ai connue dans mon enfance était imparfaite, mais là quand je regarde des gens qu’on a terrorisés au point qu’ils continuent à se conformer à des règles qui ont été inventées dans le seul but de leur faire peur, c’est cela qui me terrifie. Je suis un tout petit poisson dans cet océan, mais j’ai mon rôle à jouer, vous aussi. Chacun doit mettre sa pierre à l’édifice. Redevenons fiers. Ne perdons pas espoir, à cœur vaillant rien d’impossible.

Je vous joins une pièce qui vous montrera les « élites » détraqués qui nous chaperonne.

Voici le message que je me permets de vous délivrer. Si vous le trouvez utile ou pertinent et pourquoi pas les deux, je vous encourage à le partager.

Fraternellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.