Du nouveau à la gendarmerie

La gendarmerie du Plateau./Photo DDM

La gendarmerie du Plateau./Photo DDM

Voici quelques mois que l’on parle de la gendarmerie du Plateau de Montbazens et de ses possibles changements. Tout vient à point à qui sait attendre ! Depuis le départ de l’adjudant-chef Guy Duhault, commandant la communauté de brigades Montbazens-Decazeville, chaque brigade était dirigée par un adjudant.

Depuis la fin octobre, une nouvelle communauté de brigades vient de naître. En effet, la gendarmerie de Capdenac prend les commandes des brigades de Montbazens et de Decazeville. La gendarmerie de Montbazens, commandée par l’adjudant Royo, et celle de Decazeville, par l’adjudant Rouquier, passent sous le commandement du major Laborda, basé à Capdenac. Qu’est-ce qui va changer ? Au premier abord, pas grand-chose, à l’exception des horaires d’ouverture. La gendarmerie de Montbazens sera ouverte demi-journée tous les jours et tout le mercredi; pour Decazeville, les horaires d’ouverture restent inchangés. Les effectifs, 8 pour Montbazens et 7 à Decazeville, restent stables et continueront d’être logés dans les appartements qui leur sont attribués. L’effectif global de la communauté de brigades sera donc de 23 gendarmes pouvant intervenir sur l’ensemble du secteur, soit 26 communes (Capdenac 9, Decazeville 5, Montbazens 12). Le volume de travail sur Capdenac ayant augmenté, l’objectif du commandement est de faire aussi bien avec autant de personnel sans aucun abandon de territoire et conserver une proximité avec les élus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.