DISTINCTION Un Bernissois honoré par le directeur général de la gendarmerie nationale

Alex-benavente-paris-e1532007574449-768x425Gendarme à Bernis, Alexandre Benavente, a été reçu par le directeur général de la gendarmerie Richard Lizurey (photo DR)

En mai dernier, nous vous contions la double vie d’Alexandre Benavente. Gendarme à Bernis et écrivain de roman d’aventure fantaisie. Il a été honoré, à Paris, par le directeur général de la gendarmerie nationale.

Pour la sortie de son premier tome de Continents, La Libération des peuples, il avait été félicité par ses supérieurs locaux. Notamment le général Lettermann et le colonel Lacroix. À peine deux mois plus tard c’est à Paris, que ce Bernissois de 35 ans a été reçu, par, excusez du peu, Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale. La rencontre s’est déroulée dans son bureau, le 4 juillet dernier, en compagnie du major général, Christian Rodriguez.

Une invitation d’abord reportée à la suite du décès d’un camarade gendarme. Le directeur général est finalement disponible. Pas le temps de mettre la tenue pour Alexandre Benavente, d’où la tenue civile sur la photo. “Je dois avouer que j’avais un trop plein d’émotion et quand il m’a offert la récompense, je me suis dit au fond de moi que c’était l’aboutissement de plusieurs années de travail.” Alexandre a été honoré par une médaille gravé du nom de son hôte ainsi que du sien. De quoi le remplir d’un grand bonheur : “c’était une immense joie mais aussi une très grand fierté d’être reçu par le numéro un de la gendarmerie nationale.”

L’auteur poursuit son aventure puisque la correction du tome 2 est quasiment terminée. Prochaine étape pour promouvoir son travail, “donner un livre au Président et pourquoi pas, le voir.” À suivre…

Source : Onjectif Gard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *