Disparition de Maëlys : nouvelles découvertes choc sur le suspect

MAELYS DIRECT – La petite Maëlys est toujours introuvable et les enquêteurs n’ont toujours qu’un seul suspect. Celui-ci aurait vendu et consommé de la cocaïne le soir de la disparition de la fillette et aurait fait semblant d’être malade…

L’essentiel sur la disparition de Maelys. La petite Maëlys, disparue en Isère le 27 août, est toujours introuvable et les enquêtes de terrain vont très bientôt s’achever. Ce jeudi, Paris Match a consacré un reportage à l’affaire. On y apprend que le principal suspect a « lourdement insisté » pour être invité à la fête du mariage au cours de laquelle la fillette s’est volatilisée. Ce soir-là, il aurait vendu et pris de la drogue. Il aurait aussi eu « un comportement inadapté » avec les enfants, et feint d’être malade lorsque la disparition de la fillette a été signalée. Par ailleurs, selon le Dauphiné Libéré, le suspect a caché des informations aux enquêteurs au sujet d’un téléphone portable, « en cours de résiliation » au moment des faits selon lui. Mais la demande de résiliation n’a pourtant été envoyée que deux jours après la disparition de Maëlys. Les enquêteurs ont démontré que ce téléphone avait été en fonctionnement le soir du drame, « déclenchant des antennes relais alors que le trentenaire affirmait être à ce même instant au mariage ».

22:30 – Nordahl L. aurait ramené et consommé de la cocaïne au mariage

C’est l’une des informations phares révélées ce mercredi dans l’enquête menée sur le suspect et publiée par Paris Match. On apprend que Nordahl L, aujourd’hui seul suspect de l’affaire, a « insisté, un peu lourdement » pour être convié au vin d’honneur. Selon la journaliste qui a réalisé le reportage, cet homme de 34 ans, était aussi parvenu à se faire réinviter pour la fête, après le dessert, notamment pour qu’il fasse profiter certaines personnes de « quelques friandises », c’est-à-dire de la cocaïne. Rappelons que Nordahl L. est connu de la police pour des faits de petite délinquance touchant aux stupéfiants. « Nordahl a vendu de la drogue à quelques invités ; il en a consommé, aussi » lors de la fête du mariage, précise Paris Match. Cela explique peut-être les premières contradictions du suspect lors de sa première audition, l’homme n’ayant sans doute pas eu envie de parler de son commerce illégal aux gendarmes.

21:47 – À quoi servait la seconde ligne téléphonique du suspect ?

Selon Le Dauphiné Libéré, Nordahl L. aurait déclaré que sa seconde ligne téléphonique, dont il avait dans un premier temps omis de parler aux enquêteurs, était « dédiée à son activités d’éducateur canin ». Le principal suspect dans l’affaire de la disparition de Maëlys avait en effet lancé une petite affaire « à domicile », selon France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, après avoir notamment été réformé de l’armée en 2007. Mais selon Le Dauphiné Libéré, il aurait dû y mettre fin « quelques mois plus tard ».

20:28 – Un « gentil gars » qui « fréquente des gens impliqués dans le trafic de drogue »

Interrogés par Paris Match, les voisins ne semblent pas tous d’accord sur le cas de Nordahl L., principal suspect dans la disparition de Maëlys. Si certains évoquent un « gentil gars » qui promène ses deux bergers malinois tous les jours, d’autres affirment que « depuis plusieurs années, il fréquente des gens impliqués dans le trafic de drogue. Et qu’il y participe aussi ».

19:09 – Affaire Maëlys : le suspect aurait fait semblant d’être malade lorsque Maëlys a disparu

Encore un élément qui sème le trouble : selon l’enquête de Paris Match, Nordahl L. n’a pas cherché la petite Maëlys lorsque sa disparition a été signalée, comme tous les invités du mariage. Un enquêteur explique qu’il a prétendu être malade à cause de l’alcool. « Il se fait accompagner aux toilettes par un invité et fait semblant de vomir, selon ce dernier », écrit l’hebdomadaire. Peu après, il quitte les lieux à bord de sa voiture, avant l’arrivée des gendarmes.

18:16 – Affaire Maëlys : le second portable du suspect en question

Dans un article publié ce jeudi au sujet de l’affaire Maelys, le Dauphine Libéré donne de nouvelles informations sur le second portable du suspect, Nordahl L. On savait déjà que ce dernier aurait tenté de dissimuler l’existence de ce second téléphone. Il avait ensuite affirmé que l’abonnement était « en cours de résiliation » au moment de la disparition. Or les enquêteurs auraient découvert que la demande de résiliation serait en réalité partie « qu’au début de la semaine suivant le mariage ». Ce second portable aurait par ailleurs déclenché des antennes relais dans la nuit de la disparition alors que le suspect affirmait être présent au mariage au même moment.

18:07 – Eléments compromettants pour le suspect : « De simples coïncidences » dit l’avocat

BFMTV a contacté l’avocat de Nordahl L. pour l’interroger sur les faits troublants qui pourraient compromettre son client. Au sujet du très long et minutieux lavage de voiture dans une station service et sujet de la ligne téléphonique résiliée deux jours après la disparition de Maëlys, l’avocat assure qu’ils s’agit de « simples coïncidences ». Ce dernier a ajouté : « L’ensemble des investigations menées dans l’entourage de mon client n’ont pas permis de retrouver Maëlys ».

17:54 – Plus de 2200 participants à la cagnotte en ligne pour les parents de Maelys

Ce jeudi après-midi, plus de 2200 personnes ont fait un don en ligne aux parents de Maëlys et plus de 840 message de soutien ont été postés. Rappelons que depuis plusieurs jours, une cagnotte est ouverte sur le site Leetchi, pour soutenir les parents de Maëlys. Celle-ci a été créée par « d’anciennes camarades de promo de l’école d’infirmières » de la mère de la petite fille. L’objectif est de soulager le père et la mère de Maëlys financièrement pour que ces derniers puissent « se consacrer entièrement à leur famille en ce moment, sans craindre la perte de revenus ». « Espérant un dénouement rapide et heureux, nous vous remercions pour votre geste de solidarité », concluent les personnes à l’origine de cette initiative en conclusion de leur brève présentation (la cagnotte est ouverte ici).

17:15 – Affaire Maëlys : Nordahl L. menacé de mort par ses co-détenus en prison

Suspecté d’avoir enlevé et fait du mal à la fillette de 9 ans, Nordhal L. a dû être transféré ce jeudi au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier, car il subissait de nombreuses menaces de mort, nous apprend Le Dauphiné Libéré. L’administration pénitentiaire a pris cette décision pour assurer sa sécurité. Il est actuellement placé « à l’isolement » et n’a donc plus de contacts directs avec d’autres détenus.

17:02 – Nordahl L « n’a pas eu un comportement adéquat » avec les enfants lors du mariage

« Le suspect a été vu par de nombreux témoins, dans la salle où les enfants dormaient sous l’œil de la baby-sitter. Dans cette pièce isolée, il parlait avec Maëlys et lui montrait sur son téléphone portable des photos de ses chiens, l’une des passions de la petite fille », explique un invité du mariage à Paris Match. Cette proximité avec les enfants a semble-t-il intrigué plusieurs convives. Et intrigue aujourd’hui les enquêteurs. « Visiblement, il n’a pas eu un comportement adéquat avec eux », précise une source proche de l’enquête », ajoute une source proche de l’enquête.

Lire la suite : L’Internaute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.