Crash d’Ulm : un hélicoptère de la gendarmerie à la recherche de débris ce vendredi matin

DSC_9110.JPG

Ce vendredi matin, un hélicoptère de la gendarmerie a longuement survolé la zone du crash de l’autogire, qui avait coûté la vie à deux septuagénaires originaires d’Hazebrouck lundi matin dans le quartier du Marais de Lenglet, à Aire-sur-la-Lys. Peu avant la chute de l’aéronef, un témoin affirmait avoir vu une pièce métallique se désolidariser de l’engin.

Lundi, après avoir constaté le décès des deux occupants de l’ULM, les gendarmes avaient profité de la présence de l’hélicoptère du Smur pour survoler une première fois le site de l’accident. Le lendemain, une quinzaine de gendarmes ont arpenté à pied les champs autour du lieu du crash, toujours dans l’espoir de mettre la main sur la pièce de l’autogire.

Ce vendredi matin, les enquêteurs ont poursuivi leurs investigations pendant plus d’une heure. Alors qu’une patrouille de gendarmerie était positionnée au sol, l’hélicoptère a survolé le site à de nombreuses reprises après s’être posé au stade de football près du lycée Vauban,. Souvent à basse altitude, parfois en vol stationnaire, l’appareil a tenté de retrouver le débris manquant. Les recherches ont été interrompues vers 11h30.

Source : L’Echo de la Lys

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.