Côtes-d’Armor. Le patron des gendarmes part après 3 années intenses

Le colonel Philippe Leclercq (à gauche) aux côtés du général Hervé Renaud.

Le colonel Philippe Leclercq (à gauche) aux côtés du général Hervé Renaud. | Ouest-France

Le colonel Philippe Leclercq fait ses adieux aux Côtes-d’Armor. À partir du 1er août, il dirigera les gendarmes de Mayotte. Le colonel Philippe Fin, à la direction générale, lui succédera.

La vie d’un officier supérieur de la gendarmerie nationale et de sa famille est ainsi faite : tous les trois à quatre ans, ils sont amenés à déménager d’un bout à l’autre du pays. Le 1er août prochain, le colonel Philippe Leclercq prendra ses quartiers à Mayotte avec sa femme et ses enfants.

De l’Afghanistan aux Côtes-d’ArmorMercredi soir, c’est avec beaucoup d’émotion que le patron des 700 gendarmes costarmoricains a fait ses adieux lors d’une cérémonie à la préfecture. Le Général Hervé Renaud, commandant de la région de gendarmerie a salué un homme « dont l’expérience de terrain et la stabilité émotionnelle ne sont plus à démontrer, quelqu’un qui sait dire les choses avec franchise et objectivité, avec un petit accent du sud-ouest qu’il a du mal à cacher ».

.@prefet22 et le Général de division H. Renaud @Gendarmerie rendent hommage au travail du Colonel Philippe Leclercq pic.twitter.com/totnGvopw0

— Préfet Côtes-d’Armor (@Prefet22) June 15, 2016

Originaire des Hautes-Pyrénées, Philippe Leclercq a commencé sa carrière chez les parachutistes avant d’intégrer la gendarmerie mobile. Il est ensuite devenu commandant de compagnie à Bordeaux. En 2008, il réussit avec brio l’examen de l’École de Guerre. Des opérations en Côte d’Ivoire après la destitution du président Gbagbo en 2011, puis en Afghanistan, auront marqué son expérience à l’étranger.

La Route du Rhum, les matchs au Roudourou…Dans les Côtes-d’Armor depuis 2013, il a su gérer la crise des Bonnets Rouges et les différentes crises agricoles. « Il y a des lieux que vous n’oublierez pas, plaisante le préfet Lambert. La gare de Plouaret, le rond-point de Kernilien, l’échangeur de Saint-René… » Un autre souvenir particulier ? « Les 40 000 personnes amassées sur le Cap Fréhel pour le départ de la Route du Rhum. »

« Il a dû aussi maîtriser les techniques footballistiques, sourit Hervé Renaud. Venant du rugby, il a fait un gros effort. » Quelques jours après son arrivée, Philippe Leclerq était dans le vif du sujet avec un Guingamp-Marseille au Roudourou.

L’épilogue dans l’affaire de meurtre CallacDurant ces trois ans, la venue des Grecs de Salonique et des Ukraniens de Kiev en Coupe d’Europe « pouvait générer des inquiétudes », poursuit le Général. « On y a mis les moyens, il a bien géré la manœuvre. Un match à Guingamp, personne n’en parle tant qu’il ne se passe rien. Un incident, aussi mineur soit il, prendrait un retentissement national. »

« Le colonel Leclercq est l’exemple réussi du passage du maintien de l’ordre au judiciaire », constate de son côté le procureur Bertrand Leclerc. La résolution du meurtre du Bacardi à Callac, avec la section de recherches, sous son commandement, aura été l’une des enquêtes les plus marquantes.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.