Cher : la gendarmerie développe une participation citoyenne contre les cambriolages

ces panneaux seront posés à l'entrée de St-Georges-de-Poisieux
ces panneaux seront posés à l’entrée de St-Georges-de-Poisieux © Radio France – Michel Benoit

St-Georges de Poisieux, près de St-Amand-Montrond, rejoint le dispositif “Protection Participation Citoyenne” mis en place par la gendarmerie. C’est la 14eme commune du Cher à y adhérer.

La gendarmerie pourra compter sur deux référents dans ce petit village de 436 habitants qui lui feront remonter toute information pouvant lui être utile. En gros, les habitants sont invités  à ouvrir l’oeil et à signaler ce qui leur parait suspect.

Les autorités ont signé la convention ainsi que le maire Daniel Fourré - Radio France
Les autorités ont signé la convention ainsi que le maire Daniel Fourré © Radio France – Michel Benoit
Ces deux référents dans le village auront tissé des liens privilégiés avec la gendarmerie. Il ne s’agit pas de délation, mais de vigilance explique le colonel Paulin. Le patron des gendarmes du Cher. des petites informations sur des véhicules ou des comportements suspects pourront ainsi remonter plus facilement. C’est la prise d’otage d’un bijoutier et de sa femme, en décembre 2013, à St Georges de Poisieux qui a incité le village à rejoindre ce dispositif. Le maire, Daniel Fourré espère que ce dispositif rassurera la population dans un village très étendu, à l’habitat assez diffus. Il espère également que ces panneaux jaunes, avec un oeil grand ouvert posés aux entrées du village, dissuaderont les cambrioleurs.

Le colonel Paulin quitte le Cher à la fin du mois, pour la Guadeloupe - Aucun(e)

Méreau a inauguré ce dispositif participation citoyenne dans le Cher il y a un an et demi. D’après le colonel Paulin, le système est efficace. Dans ces communes, le nombre de cambriolages n’augmente pas. Aucun abus n’a été observé, aucun référent n’a outrepassé ses compétences affirme les autorités.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *