Côtes-d’Armor. Le gendarme radié se faisait passer pour un vrai

Un faux gendarme interpellé à Hillion.

Un faux gendarme interpellé à Hillion. | Ouest-France.

Radié de la gendarmerie, il revêtait l’uniforme pour interpeller des automobilistes. Il a été écroué à Saint-Brieuc.

La nostalgie de l’uniforme ou un vieux réflexe? Les gendarmes ne s’expliquent pas pourquoi un collègue radié des services revêtait un ancien uniforme avec des insignes et autres galons pour interpeller des automobilistes.

Condamné à six mois de prison ferme par le tribunal de Paris pour s’être fait passer pour un vrai gendarme, le Costarmoricain a récidivé mercredi.

Dans la commune d’Hillion, près de Saint-Brieuc, il a demandé les papiers  à un automobiliste qui aurait fait un tête-à-queue. A la fin du contrôle, le faux gendarme lui a demandé de se présenter à la gendarmerie Saint-Brieuc.  Seulement à la caserne, les vrais gendarmes ont flairé le coup. « On a compris qu’on avait à faire à un individu dont on nous avait déjà parlé il y a quelques jours” explique un capitaine. Interpellé et placé en garde à vue, le faux gendarme, qui n’a jamais exercé dans le département des Côtes-d’Armor, a été écroué pour purger la condamnation prononcée à Paris. Et l’homme de 51 ans comparaitra le 7 avril devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc.

Source : Ouest-France

Lire également : Le gendarme radié continuait de sévir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *