Contrôles anti-pousse à Cambaie : 144 infractions relevées

Les gendarmes et les policiers ont mené un contrôle routier d’ampleur sur Cambaie cette nuit.

Des contrôles routiers importants sont en cours durant tout le week-end. Une opération de très grande ampleur s’est déroulée dans la nuit de vendredi à samedi.

Les gendarmes et les policiers ont mis en place un dispositif de contrôle de plusieurs centaines de véhicules dans le secteur de Cambaie au niveau du rond-point qui mène à la Plaine Saint-Paul entre 1 heure et 5 heures du matin.

Un hélicoptère de la section aérienne de gendarmerie était déployé sur les lieux. Il a servi d’appui pendant une partie du contrôle routier et devait repérer des conducteurs qui tenteraient d’éviter les gendarmes.

Les gendarmes de Saint-Paul, de la Brigade motorisée, des gendarmes réservistes et policiers municipaux étaient sur place. En tout, 25 représentants des forces de l’ordre étaient présents en plus d’une équipe de la BAC du Port.

Deux véhicules avec radar embarqué ont été déployés sur la route et ont relevé 35 excès de vitesse dont une voiture à 180 km/h sur la route des Tamarins.

Les forces de l’ordre ont relevé 144 infractions : excès de vitesse, alcoolémie, stupéfiants, défauts d’assurance et autres. L’opération anti-pousse a aussi permis de verbaliser les conducteurs qui avaient fait des modifications illégales sur leur véhicule.

Le contrôle s’est déroulé de 1 heure à 5 heures du matin sur la RN7, axe mixte de Cambaie. L’opération a provoqué des embouteillages – jusqu’à un kilomètre de ralentissements.

Un contrôle d’ampleur déjà réalisé à la Grande Chaloupe en avril

Le même type de contrôle s’est déjà déroulé il y a quelques mois au niveau de la Grande Chaloupe.

Cette opération de lutte anti-délinquance s’était tenue dans la nuit du 1er avril sur la RN1 Route du Littoral entre minuit et deux heures du matin.

À l’époque, les gendarmes ont contrôlé les véhicules et leurs occupants pour repérer de possibles auteurs de vols et cambriolages, des détenteurs et consommateurs de substances illicites.

Les militaires ont aussi en même temps relevé des infractions graves au code de la route lors de contrôle mené le 1er avril dernier sur la Route du Littoral

Lors du contrôle routier du 1er avril, une cinquantaine de gendarmes du département était ainsi engagée sur ce dispositif d’envergure, militaires soutenus par une équipe cynophile et un hélicoptère, l’ensemble bénéficiant du concours de 6 douaniers et d’un chien, une déviation des flux ayant été préalablement mise en place par les équipes du centre régional de gestion du trafic.

Source : L’Info.re

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.