Confinement : dénoncer son voisin est-il devenu un sport national ? Pourquoi ne pas verbaliser aussi les délateurs ?

covid-19-dc3a9nonciation-appel-17-police-gendarmerie-verbalisation-1

Tous les jours nos services reçoivent des appels de personnes qui dénoncent un voisin, un collègue ou un proche pour non respect du confinement.

Si ces délations en disent long sur la mentalité de certains de nos concitoyens, elles restent, fort heureusement, marginales par rapport à la masse des 67 millions de Français.

A l’heure où le gouvernement adore verbaliser les Français, il pourrait utilement créer une contravention à 135 euros pour dénonciation abusive du non respect du confinement, ce qui aurait probablement le mérite de désengorger nos lignes d’urgence..

En revanche, notre syndicat de police rappelle aux Français qu’ils sont invités à nous signaler toutes les violences dont ils auraient connaissance et à contacter le 17 s’ils soupçonnent un crime ou un délit en cours comme un cambriolage ou un braquage par exemple..

Source : France Police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.