Castaner affirme que le Gilet Jaune matraqué à Besançon « n’a pas été victime de violence policière » mais a simplement été « poussé »

Le Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a déclaré hier lors d’un déplacement dans les Hautes Alpes que le manifestant matraqué à la tête samedi 30 avril lors de l’Acte XX des Gilets Jaunes à Besançon « n’a pas été victime de violence policière », qu’il a juste été « poussé ». C’est ce qu’on appelle une fake news.

Source : Agoravox

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.