Cambriolages. Facebook, nouvel outil des gendarmes

La gendarmerie a diffusé sur Facebook les photos de plus de 600 objets volés pour les identifier.

La gendarmerie a diffusé sur Facebook les photos de plus de 600 objets volés pour les identifier. | Capture d’écran

La gendarmerie a diffusé sur Facebook les photos de plus de 600 objets volés pour les identifier.

Mardi matin, aux aurores, plusieurs dizaines de gendarmes procédaient à un vaste coup de filet en Bretagne et à l’étranger pour des cambriolages en série. Une vingtaine de personnes sont arrêtées à Vern-sur-Seiche, Acigné, Saint-Jacques-de-la-Lande, Vannes ou en plein centre de Saint-Brieuc.

Après ces arrestations , une vingtaine de personnes sont placées en garde à vue pour « vols en bande organisée, recel, blanchiment » et « association de malfaiteurs ». Parmi ces personnes, toutes originaires des pays de l’Est, on compte une quinzaine d’hommes. Certains étaient déjà écroués dans des prisons bretonnes. Ils ont été extraits de leur cellule pour être placés en garde à vue. Les gendarmes ont mené ce coup de filet après des mois d’enquête, réalisée par la section de recherches de Rennes et l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante, sous la direction d’un juge d’instruction de la Jirs (juridiction interrégionale spécialisée) de Rennes.

600 objets

Aujourd’hui, la gendarmerie diffuse, via facebook, les photos des objets volés. Plus de 600 objets sont placés sous scellés et seulement une cinquantaine a été identifiée. Afin de pouvoir restituer l’ensemble des objets saisis à leur légitime propriétaire, la gendarmerie de Rennes a décidé de mettre en ligne l’ensemble des photos, par catégorie. Toutes les victimes de cambriolages dans des résidences peuvent accéder au catalogue à partir de la page Facebook de la gendarmerie d’Ille-et-Vilaine: c’est ici.

Si vous reconnaissez des objets comme étant votre propriété , prenez attache avec la gendarmerie de Betton, en vous déplaçant ou en faisant le 02.99.55.85.38 . Munissez-vous de tous les éléments vous permettant de justifier l’appartenance des objets désignés. (plainte-photos etc….)

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.