Avesnes : une ville un peu plus sûre qu’en 2014

En début de semaine, Marie-Annick Dezitter a signé une convention avec le procureur de la République, le commandant de la compagnie de gendarmerie d’Avesnes et le secrétaire général de la sous-préfecture pour mettre en place un Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance.

Ce protocole existe déjà dans plusieurs villes avesnoises. Son but : apporter plus de sécurité aux habitants et prévenir de la délinquance. Cela ne signifie pas qu’il faut craindre dans la ville qui le met en place. Pour exemple, la gendarmerie, plus présente à titre préventif en ville cette année, est intervenue moins de fois qu’en 2014 sur les neuf premiers mois de l’année. Les atteintes aux biens et aux personnes sont en nette diminution.

Retrouvez quelques chiffres de la délinquance et de quelle manière se déploit la gendarmerie à Avesnes-sur-Helpe dans L’Observateur de l’Avesnois en vente à partir du vendredi 23 octobre chez votre marchand de journaux et sur notre boutique en ligne.

Source : L’Observateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.