Attaques dans l’Aude. L’exemple d’Arnaud Beltrame doit nous inspirer, dit le patron des gendarmes

60ba12d291312ec43f80f3d4d18f5-beltrame-son-exemple-doit-nous-inspirer-dit-le-patron-des-gendarmesLe général Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale, au groupement de l’Aude, à Carcassonne, ce dimanche. | OUEST-FRANCE/PHILIPPE MIRKOVIC

Au surlendemain des attaques de l’Aude, le général de Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale est à Carcassonne ce dimanche, « pour marquer la solidarité nationale à l’égard des militaires ». Le patron des gendarmes a rendu visite aux blessés, salué l’acte héroïque du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, de même que « l’exemplarité des militaires dans la rapidité et la conduite des opérations ».

« À ce stade ils ont bon moral, mais évidemment il faudra du temps pour consolider leur situation personnelle ». Le directeur général de la gendarmerie nationale, Richard Lizurey, a visité et donné ce dimanche des nouvelles du gendarme blessé lors de l’assaut vendredi, au supermarché de Trèbes, ainsi que du CRS, blessé par le djihadiste Radouane Lakdim, lorsqu’il rentrait d’un footing, à Carcassonne.

u groupement de gendarmerie de l’Aude, ce dimanche matin, le général a aussi rendu visite aux personnels. « Je suis venu pour marquer la solidarité de la gendarmerie nationale à l’égard de la famille du lieutenant-colonel Beltrame et des blessés ». Transmettre aussi le soutien du Président de la République et du gouvernement « à l’ensemble des personnels et des personnes touchées à l’occasion de cet attentat terroriste ».

« L’acte héroïque d’Arnaud Beltrame »

Il a souligné « l’acte héroïque, exceptionnel », d’Arnaud Beltrame. « C’est un acte qui s’est fait dans le feu de l’action, explique-t-il. Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est allé jusqu’au bout de son engagement et en cela la gendarmerie nationale est fière de ce qu’il a fait. Fière d’avoir compté Arnaud Beltrame dans ses rangs. Son exemple doit nous inspirer au quotidien dans le service que nous faisons au service de la population et de la sécurité de nos concitoyens. »

« Face à la menace terroriste, il y a bien sûr des protocoles, des standards, mais il y a d’abord l’action, a souligné encore le DGGN. Et l’action, elle se fait par des hommes et des femmes au quotidien. Quand le gendarme est sur le terrain, il n’a que quelques secondes pour réagir, prendre la bonne décision pour protéger la population. Les protocoles ont leurs mérites, mais c’est d’abord l’intelligence individuelle, l’engagement individuel qui est déterminant. »

« Des gendarmes exemplaires »

Les gendarmes ont été, selon lui, « exemplaires, parfaits dans la conduite des opérations. La rapidité avec laquelle ils sont intervenus pour protéger les personnes à l’intérieur du supermarché, pour les extraire, à permis, je le pense sincèrement, d’avoir moins de victimes que ce que nous avons aujourd’hui. »

Source : Ouest-France

Lire également : Europe 1 – Attaques de l’Aude : “immense tristesse” et “fierté” de la gendarmerie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *