Argelès-Gazost. Les retraités de la gendarmerie à table

Au cours du repas, les débats se sont poursuivis dans une ambiance joyeuse et détendue./Photo B. V B.

Au cours du repas, les débats se sont poursuivis dans une ambiance joyeuse et détendue./Photo B. V B.

Comme chaque année à la même époque, les anciens de l’arme (UNPRG) s’étaient donné rendez-vous à Lau-Balagnas, le 24 octobre, pour le traditionnel repas de rentrée. C’est le moment très attendu de faire le point après la période estivale, de s’informer de l’état de santé des uns et des autres, de saluer les nouveaux arrivants et aussi de penser à ceux qui, malheureusement, nous ont quittés en cours d’année : Paul Hourtoulou, décédé le 27 janvier, et Claude Weber, le 20 août.

 

La journée devait commencer par une conférence sur l’environnement dispensée de belle manière devant un auditoire attentif par le maréchal des logis-chef Linières, de la gendarmerie d’Argelès-Gazost. Chacun pouvait se rendre compte des dangers de pollution de toutes sortes qui menacent au quotidien nos cours d’eau, notre vallée, le département. Mais aussi de se rendre compte que les gendarmes d’aujourd’hui, comme eux-mêmes hier, ne baissent jamais les bras et que ce travail de fourmi, très souvent méconnu du grand public qui ne voit souvent que le gendarme verbalisateur au bord d’une route, continue jour après jour, inlassablement, avec fort heureusement des moyens techniques beaucoup plus modernes.

 

Au moment de partager le «pot» de l’amitié, le président Henri Bareilles a tenu à remercier chaleureusement le chef Linières, spécialiste environnement, et le chef d’escadron Olivier Serres, commandant la compagnie d’Argelès-Gazost qui a bien voulu le mettre à la disposition des anciens pour la matinée.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.