Angers Un petit garçon à vendre sur Le Bon Coin. La gendarmerie ouvre une enquête

La gendarmerie du Maine-et-Loire a décidé d’ouvrir une enquête après la publication d’une annonce sur Le Bon Coin mettant en vente… un petit garçon. Précisions.

Une habitante de la région d'Angers a alerté les gendarmes après avoir vu une annonce mettant en vente un petit garçon. (Illustration © Normandie-actu)
Une habitante de la région d’Angers a alerté les gendarmes après avoir vu une annonce mettant en vente un petit garçon. (Illustration © Normandie-actu)

 

La gendarmerie du Maine-et-Loire a décidé d’enquêter après la publication sur le site Le Bon Coin d’une annonce mettant en vente… un petit garçon ! D’après Ouest-France, l’annonce a depuis été désactivée.

« À vendre, petit garçon chiant »

L’alerte aurait été donnée par une habitante de la région d’Angers, samedi 5 novembre 2016. L’annonce aurait été publiée sur le célèbre site Le Bon Coin dans la rubrique « Jeux et jouets ».

À vendre petit garçon chiant avec bonnet breton et un doudou qui pue », était-il écrit dans l’annonce.

Sur l’annonce, localisée à Angers, la photo d’un petit garçon d’environ huit ans, parfaitement identifiable, affirme Ouest-France. L’annonce aurait été désactivée dimanche 6 novembre 2016.

Les gendarmes enquêtent

Les gendarmes du Maine-et-Loire ont décidé d’ouvrir une enquête pour retrouver l’auteur de la petite annonce. Humour ou pas, l’auteur s’expose à des poursuites pour soustraction d’un parent à ses obligations légales au point de compromettre la santé, la sécurité, la moralité ou l’éducation de son enfant mineur, mais aussi pour atteinte à l’intimité de la vie privée.

Source : Normandie Actu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.