Alors que la Macronie a orchestré une répression totale contre les Gilets jaunes et que le gouvernement applique le principe de tolérance zéro

Alors que la Macronie a orchestré une répression totale contre les Gilets jaunes et que le gouvernement applique le principe de tolérance zéro contre la maman ayant rempli son attestation de déplacement au crayon, le préfet de police de Paris Didier Lallement ordonne aux policiers d’éviter tout contact avec les émeutiers de cités ne respectant pas le confinement

contraventions-covid19-1

C’est un appel général de TNZ750 enregistré et diffusé clandestinement sur les réseaux sociaux qui a mis le feu aux poudres.

Alors que les cités flambent toutes les nuits, la préfecture de police de Paris a demandé à nos collègues d’éviter tout contact avec les perturbateurs. En clair ? Laisser les émeutiers agir en toute impunité malgré le confinement imposé au reste de la population française.

Alors que les armes de force intermédiaire (LBD40 et GLI F4) ont causé des dizaines de mutilations parmi les Gilets jaunes, s’agissant des voyous de quartiers, pas question de risquer de les blesser..

Dans la suite de son message, la préfecture de police de Paris a demandé à nos collègues de faire un usage raisonnable et raisonné des armes de force intermédiaire, ce qui signifie en jargon policier que les collègues ne sont pas couverts en cas de blessé..

135 euros pour la grand-mère ayant mal rempli son attestation de déplacement mais impunité totale pour ceux qui brûlent, pillent et agressent nos collègues toutes les nuits..

Etre fort avec les faibles et faible avec les forts c’est tout un art, l’art de la politique..

Collègues ! A vos PVE..

Source : France Police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.