Agen : il tire un coup de fusil à pompe en direction des policiers

image

On a frôlé le drame samedi à Agen AFP / Illustration – FRED TANNEAU
Il n’y a eu aucun blessé dans cette histoire  spectaculaire mais la  patrouille a bien failli virer au drame ce samedi, à Agen, plus exactement dans le quartier de Montanou. Il n’est pas encore 19 heures. Les trois hommes du Groupe de Sécurité de Proximité ont bientôt fini leur service mais ils décident de jeter encore un œil au lieu de se mettre au chaud.
Ils progressent comme à l’accoutumée. Un policier est à pied. Deux autres ne sont pas loin, dans leur véhicule. Le piéton entend soudain des détonations, deux semble-t-il. Il alerte immédiatement ses deux collèges par un message radio. Ils arrivent rapidement sur les lieux. Là, place Jean-Jacques-Rousseau, les fonctionnaires découvrent quinze personnes en train de revenir vers trois autos. Ils sont armés. Et l’un d’eux tire un coup de fusil à pompe en direction des policiers. Ces derniers ne perdent pas leur sang-froid. Bien au contraire. « Ils ont bien réagi, ils n’ont pas fait usage de leurs armes », commente leur capitaine.
Les trois policiers ne lâchent rien. Alors que les individus tentent de s’échapper en voiture, les trois collègues utilisent leur véhicule de fonction pour faire barrage. Elle est percutée à l’avant. Quatre des fuyards sont ainsi stoppés. Ils sont originaires des Landes et sont depuis samedi soir en garde à vue.
Selon les premiers éléments de l’enquête, tous ces gens des Landes étaient venus à Agen pour régler un différend commercial… La piste d’une affaire de stupéfiants est privilégiée.
Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.