Suicides dans les forces de l’ordre: Profession Gendarmes en a recensé 47 depuis janvier

Capture d’écran 2018-09-28 à 00.54.14

eclair001.pngUn adjudant de l’escadron 42/3 de Lucé (Eure-et-Loir) a mis fin à ses jours au cours de la nuit de samedi à dimanche, dans son casernement. Lire ici un article sur le site de L’Essor.

Ce 18e suicide de gendarme intervient quelques jours après un autre drame. Le 18 septembre, le major José Tesan s’est tué avec son arme de service dans les locaux de la Direction des Transports Aériens de Paris (on lira ici les deux feuillets d’une lettre qu’il a laissée et qui met en cause sa hiérarchie).

Une enquête judiciaire a été ouverte à la suite du suicide de ce sous-officier.

Selon le site Profession Gendarmes, ces deux morts porteraient au moins à 47 le nombre de suicides dans les forces de l’ordre (hors militaires de Sentinelle) depuis le 1er janvier (lire ici un article sur ce macabre décompte). D’autres sources font état de 65 morts.

Source : Lignes de Défense

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>