Sénégal: un militaire français incarcéré à Dakar pour «coups et blessures»

sall_1_0La prison de Rebeuss à Dakar où le jeune militaire français a été placé en détention.
© G. thibault/RF

Au Sénégal, un militaire français basé à Dakar, est en détention depuis jeudi 27 septembre dans la soirée. Il est soupçonné d’avoir frappé à la tête un jeune entrepreneur sénégalais il y a dix jours à la sortie d’une boîte de nuit de la capitale. Oumar Watt est depuis dans le coma, selon ses proches.

L’interrogatoire entre le jeune soldat et le procureur a été « expéditif », indique une source judiciaire. Bassirou Gueye a donc inculpé jeudi en fin d’après-midi le militaire français pour « coups et blessures » ayant entraîné une incapacité temporaire de travail (ITT) supérieure à 20 jours.

Les faits se sont déroulés le 16 septembre dernier, au petit matin, devant une boîte de nuit du quartier des Almadies. Deux versions s’opposent : le militaire a évoqué une tentative de vol de portable qui a entraîné une bagarre ; il a d’ailleurs porté plainte.

Plusieurs témoins proches de la victime affirment au contraire qu’Oumar Watt a été violemment frappé avec un poing américain par le soldat français, notamment au crâne.

Agé de 21 ans, le soldat français première classe est au sein les Eléments français au Sénégal (EFS) depuis trois mois et demi. Il lui restait trois semaines de mission. Il est désormais incarcéré au sein de la prison de Rebeuss. Son avocat compte demander une demande de mise en liberté provisoire.

Source : RFI Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.