Rennes. Condamné pour avoir racketté un gérant de bars, l’ancien policier a été interpellé

Jugé en son absence, le 17 décembre dernier, ce fonctionnaire de police, chargé des débits de boissons, a été condamné à trois ans de prison avec un mandat d’arrêt. Interpellé la semaine dernière dans le Morbihan, il a été placé en détention pour purger sa peine.

Poursuivi pour trafic d’influence passif et corruption passive, l’ancien policier a été condamné à trois ans de prison en son absence.
Poursuivi pour trafic d’influence passif et corruption passive, l’ancien policier a été condamné à trois ans de prison en son absence. | ARCHIVES OF
Le 17 décembre dernier, le tribunal correctionnel a condamné un ancien fonctionnaire de police, chargé des débits de boissons, à trois ans de prison ferme pour « corruption passive » et « trafic d’influence passif ». Il lui était reproché d’avoir sollicité et accepté des sommes d’argent, en liquide, d’un gérant de bars qui possédait plusieurs établissements à Rennes. Le patron, soumis à une fermeture administrative pour l’un de ses bars, lui aurait versé plus de 30 000 € en liquide, entre 2012 et 2014.

Le policier a été jugé en son absence le 17 décembre. Le tribunal a décerné un mandat d’arrêt à son encontre.

« Il conteste les faits »

L’ex fonctionnaire a été interpellé, la semaine dernière, au domicile d’un proche dans le Morbihan, avant d’être conduit en prison pour purger sa peine.

Contacté, son avocat Me Frédéric Birrien indique que son client ne s’est pas présenté à son procès, car « il n’aurait pas reçu de convocation à son nouveau domicile suite à un déménagement ». Il souhaite faire appel de sa condamnation, « il conteste les faits et a des précisions à apporter aux juges. »

Lors du procès, un autre policier rennais, aujourd’hui retraité, avait écopé d’une peine de six mois de prison. Il lui était reproché les mêmes délits que son collègue, mais sur une période très courte. Soupçonné d’avoir empoché 1 500 €, il a nié affirmant n’avoir jamais reçu d’argent du gérant.
Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>