L’APG et les Syndicats parmi les différentes APNM… Adhérez à l’APG !

syndicat dream

Chers camarades,

Souvenez-vous :

Dans les deux arrêts du 2 octobre 2014 la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) reconnaissait aux militaires français le droit légitime de s’associer, de créer des syndicats et de s’y affilier.

Elle condamnait la France et invitait l’État à se conformer à la Loi avec pour conséquence de revoir une partie du code de la Défense afin de le mettre en conformité avec l’article 11 de la Convention européenne des droits de l’homme.

 

La France condamnée, du jour au lendemain nos autorités voulurent se donner l’image de « sages » en faisant mine de se conformer aux directives de la CEDH;

Habilement conseillé, le Président de la République, en personne, donna des instructions en vue de « satisfaire » au mieux aux recommandations de la Cour, mais en réalité en ne lâchant rien…

Bernard Pêcheur, membre du Conseil d’État, reçut mandat afin de procéder à l’auscultation des différentes autorités militaires. A l’issue ce haut fonctionnaire rédigea un rapport qu’il remit au chef de l’État.

 

 

« Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » aurions-nous pu croire …

 

Que Nenni !!!  En fait le rapport Pêcheur est un pavé de plus de 130 pages dans lequel tout lecteur se perd. Ce n’est qu’une tambouille insipide élaborée dans le but unique de contourner les arrêts de la CEDH. Il donne l’illusion que les militaires jouissent de tous leurs droits légitimes prévus par la Loi.

Bernard Pêcheur va même jusqu’à affirmer que : « le militaire, en général, est très heureux de sa condition actuelle et ne désire pas avoir de syndicat pour le défendre »

N’est-ce-pas là abuser la communauté militaire ?

A la suite de cet ouvrage, ce fut à la commission de défense de l’Assemblée Nationale de se réunir. Elle a auditionné trois associations (dont l’APG) mais n’a tenu aucun compte de ces auditions. Tout cela pour pondre, à son tour, un second pavé de 150 pages tout aussi indigeste que le rapport Pêcheur avec en prime l’impression diffuse d’un « copié/collé ».

Le projet de Loi qui va suivre sera sans surprise car du même tonneau ! La boucle est bouclée.

« La Grande Muette » restera aussi silencieuse qu’auparavant.  Passez votre chemin, il n’y a rien à voir !!!

Et l’Association Professionnelle Gendarmerie (APG) dans tout cela ?

Créée et déclarée « association professionnelle » bien avant tous ces évènements (10 juin 2014) l’APG n’a pas varié d’un pouce dans ses prises de positions.

Contrairement à d’autres associations présentes sur la toile, elle n’a pas jugé utile ou nécessaire de modifier ses statuts en fonction des évènements relatés ci-dessus. En effet l’APG trouve toute sa légitimité dans la Loi de 1901 et dans l’article 11 de la Convention européenne des droits de l’homme.

L’APG est la seule association à refuser de se plier aux « obligations » que les hautes instances veulent imposer par la Loi  n° 2015-917 du 28 juillet 2015 sur les APNM car cette Loi n’est pas conforme aux décisions de la CEDH.

C’est avec plaisir que nous constatons que le 6 juillet 2016, certaines APNM nous rejoignent dans nos idées, ( voir ce lien : « J’aime le syndicat » ).

Enfin !!! Ces associations ont fini par comprendre qu’à aucun moment la France n’a eu l’intention de se soumettre aux arrêts de la CEDH.  Tout ce qui a pu être fait, écrit ou dit sur le sujet, n’avait à ce jour qu’un seul but ; Maintenir la « Grande Muette » dans le silence et la soumission.

L’APG est une association dans laquelle il n’y a pas de caste. Les officiers, les sous-officiers et les militaires du rang, actifs ou retraités, sont avant tout des adhérents ayant les mêmes droits et les mêmes devoirs de solidarité et de camaraderie face à l’adversité.

L’APG se veut être d’une part un interlocuteur qui ne se laisse pas éblouir par de vaines promesses et, d’autre part, un partenaire ayant une force de propositions avec qui les autorités auront à compter.

C’est pourquoi l’APG a besoin de votre adhésion afin de réellement représenter vos droits et vos intérêts.Plus vous serez nombreux à nous rejoindre mieux nous pourrons nous faire entendre et vous défendre.

Quelque soit votre grade ou votre position statutaire, n’attendez pas. Retrouvez-nous en nous adressant votre bulletin d’adhésion en cliquant sur ce lien ou en vous rendant sur notre page d’accueil : rubrique « l’association ».

Ronald Guillaumont

Président de l’APG

 

- Les statuts de l’APG : STATUTS Association

Bandeau APG

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>