Ivre au volant, il insulte et moleste les gendarmes

6 mois de prison, 4 mois avec sursis, annulation du permis de conduire, obligation de soin, indemnisation des victimes : cet homme de 33 ans, aura le temps de réfléchir à la maison d’arrêt d’Albi sur les méfaits de l’ivresse au volant. Présenté en comparution immédiate, il a été condamné, par le tribunal de Castres, hier après-midi. Mercredi, vers 19 heures, un homme au volant d’une Renault Mégane cabriolet zigzaguait dangereusement dans le centre ville de Graulhet. Des passants et des automobilistes ont appelé la brigade de gendarmerie pour signaler ce comportement dangereux. Quelques instants plus tard, une patrouille l’intercepte, avenue de l’Europe, près du lycée. L’automobiliste visiblement ivre tente maladroitement de cacher les canettes de bière posées sur le siège passager. Conduit à la brigade de gendarmerie, il refusera de se soumettre au test de dépistage et à la prise de sang. Placé en garde, il insulte copieusement les gendarmes. Dans la soirée, menotté, il est conduit aux urgences du centre hospitalier de Lavaur pour vérifier que son état de santé est compatible avec la garde à vue. Le médecin tente de le raisonner car l’individu devient de plus en plus nerveux. Rien n’y fait. Allongé sur la table d’examen il balance des coups de pied à 2 gendarmes, crache au visage d’un autre et pour couronner le tout en griffe un quatrième. Bonjour l’ambiance. De retour dans la cité du cuir, il finira sa nuit dans le cachot de la gendarmerie. Hier, le chauffard était dégrisé, penaud mais reconnu coupable d’avoir mis en danger la vie d’autrui au volant de son véhicule et d’avoir insulté et molesté les forces de l’ordre.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>