Bayeux. Perquisition dans une pharmacie du centre-ville

Un important dispositif a été déployé par la gendarmerie, à l'intérieur de la pharmacie et devant l'officine.

Un important dispositif a été déployé par la gendarmerie, à l’intérieur de la pharmacie et devant l’officine. | Ouest-France.

Ce lundi 30 janvier 2017, un important dispositif policier a été déployé dans une pharmacie du centre-ville. Les gendarmes ont interdit l’accès à l’officine et ont mené des investigations à l’intérieur de ce commerce pendant plus de cinq heures. Une opération qui ressemble fort à une perquisition.

Les gendarmes sont arrivés vers 8 h 30, dès l’ouverture de la pharmacie Saint-Patrice. Une dizaine de militaires sont entrés à l’intérieur de l’officine et ont interdit l’accès aux clients. Un dispositif qui a intrigué plus d’un passant, ce lundi matin.

La compagnie de gendarmerie de Bayeux se refuse pour l’instant à communiquer sur cette opération, peu ordinaire. Seule certitude, « il ne s’agit pas d’un cambriolage dont aurait été victime la pharmacie, mais d’une opération menée dans le cadre d’une enquête ». Ce qui s’est passé ce lundi matin ressemble en effet à une perquisition.

Cinq heures d’investigations

Pendant plus de quatre heures, les forces de l’ordre ont passé au peigne fin la pharmacie. Des enquêteurs ont également emporté des documents et des cartons. En fin de matinée, les gendarmes ont aussi inspecté des véhicules stationnés sur le parking situé à proximité.

Les enquêteurs ont quitté la pharmacie peu avant 13 h 30. L’officine est pour le moment restée fermée à la clientèle.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>