Yvelines : le « faucon-radar » des gendarmes cartonne… sur Facebook

Un faucon-radar pour détecter les excès de vitesse sur l’autoroute ! Le poisson d’avril de la gendarmerie des Yvelines a fait le buzz sur les réseaux sociaux ce week-end. . DR/Gendarmerie des Yvelines

Ça marche à tous les coups ! Au terme d’une sélection parfaitement arbitraire, la gendarmerie des Yvelines remporte haut la main la palme du meilleur poisson d’avril 2017 dans le département. Pendant de longues heures, ce samedi, les militaires des Yvelines ont entretenu le doute sur leur page Facebook, avec un post très officiel sur une « expérimentation sécurité routière » inédite.

A 6 h 30 précises, avec photos à l’appui, ils ont annoncé que la gendarmerie était sur le point de se doter d’un nouvel agent pour détecter les excès de vitesse sur autoroute : un rapace capable de transmettre les vitesses en temps réel, grâce à un appareil fixé sur son synsacrum, un os commun aux oiseaux et aux dinosaures.

Tout y est. Avec le fond et la forme. La formation des militaires « à la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan (Landes) ». Les « premiers essais en conditions réelles » conduits « depuis une semaine, sur l’autoroute A 10 ». La caution du spécialiste, « David, maître fauconnier, major au peloton autoroutier de Saint-Arnoult-en-Yvelines ». Et le petit nom du nouvel ami des gendarmes : « Fash », faucon de 4 ans…

Lard ou cochon ? Sur les réseaux sociaux, le cœur des internautes a balancé toute la journée. Ceux qui sont tombés dans le panneau saluent l’initiative ou s’indignent. D’autres s’esclaffent et saisissent la balle au bond, avec un commentaire au diapason. « Apparemment, ils sont en train d’entraîner des dauphins pour le contrôle de la vitesse des bateaux en mer », lance l’un d’eux. « Super initiative ! C’est dommage d’avoir arrêté le projet avec les hirondelles pour le contrôle du klaxon en ville », renchérit un autre. « Et merde, j’y ai cru ! », avoue celui-là, honnête jusqu’au bout des ongles. Cette dame se contente du message qui fait du bien : « Merci pour votre humour ! ». A quand la mise en service officielle du faucon-radar au fait ? C’est pour le mardi 18 avril « dans l’après-midi », assurent les militaires. Et si c’était vrai ?

Source :   leparisien.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.