Week-end de Noël : 91 000 policiers, gendarmes et militaires déployés en France

La police participera à l’effort de 91 000 membres des forces de sécurité déployés au cours du week-end de Noël

LP/OLIVIER BOITET

Le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a assuré que la «réponse» de la France à la menace terroriste «n’a jamais été aussi forte».

Quatre jours après l’attentat sur un marché de Noël à Berlin qui a fait 12 morts et 50 blessés, le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a dévoilé le dispositif de sécurité mis en place en France à l’occasion des fêtes de Noël.

A l’occasion d’un déplacement à la gare de Lyon, à Paris, Bruno Le Roux a assuré que la «réponse» de la France à la menace terroriste «n’a jamais été aussi forte». Ils seront ainsi 91 000 membres des forces de sécurité, policiers, gendarmes et militaires à assurer la sécurité des Français.

Le ministre a affirmé que «la question n’a pas été de renforcer le dispositif mais tous les jours d’évaluer les risques sur le territoire et d’affecter les moyens en fonction de ces risques.» En 2015, après les attentats de Paris et Saint-Denis, plus de 120 000 membres des forces de sécurité avaient été déployés.

Des agents SNCF armés en civils

 

Avec ce déplacement dans une des gares les plus fréquentées de France, qui va pendant ce week-end de fêtes connaître une affluence forte, le ministre a voulu mettre en avant la coopération des différentes composantes de l’opération Sentinelle, la police et la gendarmerie, mais aussi avec les effectifs de sécurité de la SNCF et de la RATP.

Le président de la SCNF, Guillaume Pépy, a également annoncé que des agents de la surveillance de la SCNF patrouilleront en civil et armés pendant ce week-end à haut risque, où près de 1.2 millions de voyageurs seront présents dans les gares.

Source :   leparisien.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.