Vol à main armée chez un commerçant de Eu : les gendarmes lancent un appel à témoin

Jeudi 5 janvier 2017, vers 19 h à Eu (Seine-Maritime), un commerçant a été victime d’un vol à main armée. Les gendarmes lancent un appel à témoin.

Jeudi 5 janvier, le Royal Shop a été victime d'un vol à main armée. -
Jeudi 5 janvier 2017, le Royal Shop de eu (Seine-Maritime) a été victime d’un vol à main armée.

Jeudi 5 janvier 2017. Fin de journée pour les commerçants de la rue Charles-Morin de Eu (Seine-Maritime) qui commencent à baisser le rideau. Vers 19 h, un individu entre au Royal Shop (tabac, presse,…).

Habillé de couleur sombre, il porte un passe-montagne. Rapidement il se dirige vers la caisse, pointe son arme sur l’employée de la boutique, et lui demande de remplir une sacoche d’argent liquide. Elle y placera le fond de caisse. Aussi vite qu’il est entré, l’homme repart à pied dans la rue Charles-Morin.

« L’employée était seule à la caisse » expliquent les gendarmes de la BTA (brigade territoriale autonome) du Tréport. Avant de préciser : « La victime est indemne ». Les militaires sont alors nombreux autour de l’échoppe :

  • trois patrouilles du Tréport,
  • les militaires du PSIG (peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) de Dieppe,
  • la brigade de recherche de Dieppe,
  • ainsi que les commandants de la compagnie et de la brigade, les capitaines Sauvage et Le Floch.

L’employée témoigne

« Ca s’est passé très vite » confie Sandrine, l’employée du Royal Shop.

« Au départ, il est entré comme tout client normal. Et une fois devant ma caisse, il m’a pointée avec une arme. Dans un cas comme ça, on regarde l’arme, pas celui qui la tient ».

Le malfaiteur parti, elle est allée frapper chez le boucher voisin, qui est venu de suite la soutenir. « Ca n’a duré que quelques fractions de secondes » explique-t-elle. La gérante de l’échoppe, Hélène Follin, assure que « les mesures de sécurité vont être renforcées pour éviter toute nouvelle tentative ». Malgré l’émotion, le magasin a souhaité ouvrir ses portes ce vendredi matin.

En ce jour de marché, le chef Lebrun et le gendarme Trotel sont revenus sur les lieux et ont interrogé les commerçants voisins pour récolter un maximum d’informations sur ce vol à main armée. Les militaires du Tréport lancent un appel à témoin pour aider à retrouver le braqueur du Royal Shop.

Appel à témoin

Les gendarmes recherchent un individu de sexe masculin, de 1m70-1m75, entre 25 et 35 ans, mince, de type européen. Que vous ayez témoin de la fuite du voleur ou pour communiquer toute information utile à l’enquête, contactez la gendarmerie du Tréport au 02 35 86 14 66 ou présentez-vous à l’accueil de leurs locaux.

D’autres cas

Rappellons que ce n’est pas la première fois qu’un tel événement se déroule dans cette rue : le 5 novembre 2015, la bijouterie Bruneau avait fait l’objet d’un vol à main armée. Des individus cagoulés et armés s’étaient introduits dans le magasin, avant de prendre la fuite à bord d’un véhicule.

> Lire aussi : Eu – Vol à main armée dans une bijouterie eudoise.

Et le 28 mai 2015, c’était la bijouterie Sandu située en plein centre-ville de Eu qui avait été victime d’un braquage.

> Lire aussi : Eu – Braquage à la bijouterie Sandu de la ville d’Eu

Source : L’Informateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.