Villefranche-de-Rouergue Poste et gendarmerie : quoi à la place ?

En ville

Ces bâtiments sont propriétés de la Poste, mais celle-ci n'a pas vocation à les conserver./Photo DDM
Ces bâtiments sont propriétés de la Poste, mais celle-ci n’a pas vocation à les conserver./Photo DDM

Que vont devenir les bâtiments occupés aujourd’hui par les facteurs et les gendarmes qui s’apprêtent à les quitter. La municipalité n’a pas de projet dessus mais est prête à soutenir une initiative privée.

Les facteurs ne devraient pas tarder à quitter leur centre de distribution du courrier situé en ville, entre le boulevard Haute-Guyenne et l’avenue Vincent-Cibiel (lire ci-dessous). Dans quelques mois aussi, les gendarmes déserteront leur caserne de la place Fontanges, la nouvelle gendarmerie de la route haute de Farrou devant leur être livrée à la fin juin 2016.

La question de l’utilisation future de ces deux bâtiments ne va donc pas tarder à se poser. Leur situation, à proximité du centre-ville, ouvre bien des perspectives. Surtout que les deux sont attenants. Réunis, ils dessineraient un bel ensemble.

Ce quartier de la ville pourrait ainsi être amené à changer dans les années à venir.

Alors, quoi et qui à la place des facteurs et des gendarmes ? Il vient aussitôt à l’esprit une éventuelle utilisation publique avec une opération portée par la collectivité locale. La municipalité de Serge Roques pourrait-elle être donc intéressée ? Surtout que dans son programme de la campagne électorale de 2014, elle avait avancé l’idée d’un aménagement de la place Fontanges voisine. Contactée, elle indique, par la voix de son premier adjoint, ne pas être acheteuse de ces bâtiments. «Nous n’avons de projet précis là-dessus, même si nous savons que la Poste va mettre en vente ses locaux», explique Laurent Tranier.

Reste que l’élu ne nie pas l’intérêt pour la ville d’une opération qui serait engagée sur ce secteur de la ville. «Il y a là un beau projet pour un promoteur immobilier. J’espère qu’il y en aura qui seront intéressés. Nous serions ravis qu’une initiative privée se manifeste et nous l’encouragerions». Avis aux candidats.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.