VIDÉO – Un policier nîmois remplaçait l’argent des gardés à vue par de faux billets

Un policier nîmois a été suspendu et mis en examen, notamment pour usage de faux billets. Il remplaçait les vrais billets des gardés à vue par des billets factices pour le cinéma. Les faits relevés à son encontre dans cette vidéo d’Éric Maurel, procureur de la République de Nîmes.

870x489_thumbnail_img_4419

Une information judicaire a été ouverte par le parquet de Nîmes. © Radio France – Ludovic Labastrou
Nîmes, FranceUn policier nîmois a été mis en examen le 4 décembre dernier, pour « vol par dépositaire de l’autorité publique et utilisation de faux billets« . Il dérobait les billets des gardés à vue et les remplaçait par de la monnaie de singe. Il a été suspendu et sa hiérarchie demande sa révocation définitive. Réaction dans cette vidéo du procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel.

Capture d’écran 2019-12-20 à 19.27.40

Le mis en cause nie toute implication

Le gardien de la paix nie, mais selon le procureur de la République de Nîmes, l’enquête a mis au jour des éléments pour le moins troublants. En novembre, une jeune femme constate, à sa sortie de garde à vue, que ses billets de banque sont de grossiers faux (des billets utilisés pour le cinéma). Quelques heures après, un autre gardé à vue découvre ses euros transformés en monnaie de singe. Troublant.

Une enquête déclenchée par la police des polices

En remontant le fil, la police des polices remet la main sur une autre plainte, celle d’un homme qui, toujours à l’issue d’une garde à vue,- s’est vu dérober sa Rolex remplacée par une fausse montre. Point commun, selon Eric Maurel, « le même policier chargé de la fouille, de la saisie des biens et de leur restitution ». Lors des perquisitions à son domicile, on découvre des liasses de faux billets. Le parquet avait réclamé son placement sous mandat de dépôt. Le policier a finalement été placé sous contrôle judiciaire et suspendu de ses fonctions.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.