[Vidéo] Lyon : quand le sous-préfet fait contrôler un riverain dénonçant l’insécurité et le taxe « d’extrême-droite »

En pleine tournée de contrôle des passes sanitaires, le sous-préfet de Lyon s’est vu interpellé par un militant sur l’insécurité ambiante, avant d’ordonner aux policiers de le contrôler, afin de se dérober face à “l’extrême-droite”. Valeurs actuelles a interrogé le militant à l’origine de la vidéo. Excès de zèle pour les uns, négation du réel pour les autres… Décryptage. Par Antoine Beretto Publié le 21 août 2021 à 11h01

Discussion entre le sous-préfet du Rhône et Etienne Cormier, militant identitaire lyonnais © Capture d’écran, Instagram d’Étienne Cormier

Est-il encore permis d’évoquer les sujets de sécurité publique en France ? La séquence filmée il y a quelques jours et qui n’en finit plus de susciter la bronca des internautes et d’une partie de la classe politique, pose la question. On y voit un passant interpeller courtoisement Jean-Daniel Montet-Jourdran, sous-préfet du Rhône, sur le thème explosif, à l’occasion d’une tournée de contrôle du passe sanitaire dans le quartier touristique du Vieux-Lyon. Dans un premier temps réceptif à l’échange, le haut fonctionnaire peine rapidement à dissimuler sa gêne lorsque son interlocuteur engage la conversation vers les problèmes de sécurité que connaît la ville depuis quelques mois. Un thème visiblement pas du goût du sous-préfet qui préfère récuser les questions avant de demander aux policiers l’accompagnant de contrôler l’individu, certain d’avoir « à faire à l’extrême droite ».

“Je me suis demandé si c’était vraiment sérieux de contrôler les gens alors qu’à 400 mètres à vol d’oiseau, c’est une zone de non droit”

C’est une séquence dont la préfecture se serait sans doute bien passée. A l’heure où la communication gouvernementale tourne à plein régime, l’opération promettait d’être exemplaire. La tournée préfectorale, « à visée pédagogique », organisée vendredi dernier devait à la fois permettre de rassurer les derniers craintifs quant à la volonté du gouvernement de juguler l’épidémie, tout en affichant son intransigeance auprès d’une partie de l’opinion davantage rétive aux restrictions sanitaires. Une semaine plus tard, l’effet escompté n’est pas là. Pire encore, beaucoup pointent le décalage entre le zèle administratif particulièrement appuyé pour contrôler le passe sanitaire dans les restaurants d’un quartier…

Lire la suite : Valeurs Actuelles

[Vidéo] Lyon : le sous-préfet fait contrôler un homme venu l’interpeller sur l’insécurité dans la ville

Depuis le mercredi 19 août, une séquence filmée dans le Vieux Lyon fait parler d’elle sur les réseaux sociaux. On y aperçoit le sous-préfet du Rhône faire contrôler arbitrairement un jeune homme venu lui poser quelques questions sur la situation sécuritaire à Lyon. Par valeursactuelles.com Publié le 20 août 2021 à 9h08

La séquence, longue de deux minutes à peine, tourne en boucle sur Twitter depuis sa publication, jeudi 19 août à midi. En moins de 24h, le tweet a déjà atteint près de 5 000 retweets (des partages, pour les non-initiés), et devrait bientôt dépasser les 8 000 « j’aime ». Un succès foudroyant, qui s’explique par la teneur très surprenante de la vidéo, reprise notamment par Actu.fr Lyon. On peut y apercevoir le sous-préfet du Rhône, Jean-Daniel Montet-Jourdran, interpellé par un jeune homme dans une rue du Vieux Lyon. Alors que le fonctionnaire semble être en train de réaliser une tournée de contrôle des passes sanitaires, entouré par de nombreux policiers, le jeune homme qui apparaît sur la vidéo lui demande, au nom « des habitants du Vieux Lyon », ce qu’il fait ici et pourquoi il n’est pas « de l’autre côté de la presqu’île ».

Source : Valeurs Actuelles

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *