Viarmes : un fils de gendarme se suicide avec l’arme de son père

Illustration. L’adolescent aurait mis fin à ses jours lors d’une dispute à propos de ses devoirs. LP/Olivier Boitet

L’adolescent s’est tiré une balle dans la tête dimanche dernier.

Un adolescent de Viarmes, âgé d’une quinzaine d’années, s’est suicidé dimanche soir à son domicile, d’une balle dans la tête. Le parquet du tribunal de grande instance de Pontoise a confirmé ces faits, indiquant « ne pas vouloir communiquer compte tenu du contexte familial de leur survenance. » Le jeune garçon se serait disputé avec son père, gendarme à la brigade locale de Viarmes, à propos de devoirs scolaires qu’il aurait refusé de faire. C’est alors qu’il se serait emparé de l’arme de service de son père et aurait commis le geste fatal.

Au collège Blaise-Pascal, où l’adolescent était scolarisé en classe de troisième, la nouvelle a été annoncée aux élèves et aux parents dès le lendemain des faits. L’inspection académique a aussitôt mis en place une cellule d’aide psychologique pour les parents et une autre pour les élèves, comme c’est le cas à chaque fois qu’un décès survient.

Ce jeudi, personne ne souhaitait évoquer ces faits dramatiques au sein de l’établissement. Le groupement de gendarmerie du Val-d’Oise a également refusé de communiquer sur ce sujet.

Source : Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.